Burundi†: les enseignants attendent leurs salaires du mois de mai
Education

@rib News, 16/06/2010 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi n'a pas encore payé les enseignants du primaire et du secondaire pour le mois de mai 2010 et les quatre principaux syndicats du secteur commencent à s'indigner, car d'habitude, ils sont payés avant le 5 de chaque mois.

"Il nous est difficile de payer les loyers et de nourrir nos familles", a confié mardi Philbert Ngezahayo, président du Conseil National des Professeurs de l'Enseignement Secondaire (CONAPES).

Au ministère burundais des Finances, on lie ce retard des salaires à celui de l'envoie des listings dans ce ministère par le ministère de la Fonction publique.

"Ils ne sont arrivés au ministère que ce lundi. Toutefois, leurs salaires sont en train d'être déposés sur les comptes dans leurs banques respectives. Ils pourront les percevoir d'ici un ou deux jours", a indiqué Jacques Ngendakumana, Directeur général du budget et de la comptabilité publique.

Mais selon le CONAPES, Philbert Ngezahayo a affirmé : "Ce genre de promesses ont toujours étaient faites mais sont rarement tenues".

Les enseignants du primaire et du secondaire regroupés au sein de quatre syndicats - CONAPES, STEB, SLEB et SYNAPEP - avaient observé des arrêts de travail en mars et en avril pour réclamer des arriérés de salaire.

Ils ont repris le travail début mai, mais n'ont pas été payés pour les deux mois de grève. Le gouvernement a déclaré que l'on ne paie pas ceux qui ne sont pas au travail.

Les enseignants représentent à peu près 80% des fonctionnaires du Burundi, selon le ministère de la Fonction publique du pays.