Hommage / Commémoration
Melchior Ndadaye

@rib News, 21/10/2016

NDADAYE, Héros de la démocratie, sauvagement assassiné le 21 octobre 1993

Feu Président Melchior NdadayeLe 21 octobre 1993 est assassiné le premier Président démocratiquement élu au Burundi, S.E. Melchior NDADAYE, par l’armée en rébellion contre les institutions démocratiquement élues en juin de la même année. Les successeurs constitutionnels du président de la République, le président et le vice-président de l’Assemblée Nationale, Pontien KARIBWAMI et Gilles BILMAZUBUTE sont enlevés, puis torturés à mort.

D’autres hauts dignitaires, compagnons de lutte de NDADAYE, sont assassinés simultanément, à des endroits différents du pays, selon un même mode opératoire, ce qui démontre la préméditation, la coordination et l’existence de méthodes concertées et prescrites pour l’élimination des personnes visées. Parmi celles-ci Juvénal NDAYIKEZA, ministre de l’Intérieur, Richard NDIKUMWAMI, administrateur Général de la Sûreté, Joachim NURWAKERA, Gouverneur de Gitega, et Englebert SENTAMO, Gouverneur de Karuzi. D’autres parviendront à fuir.

Un "Conseil National de Salut Public", qui chapeaute l’armée, démet l’administration territoriale, dépose tous les gouverneurs civils et les remplace par des gouverneurs militaires. L’armée est sortie de ses casernes.

Dans plusieurs lieux du pays éclatent des heurts interethniques meurtriers et la répression de l’armée s’abat sur toute résistance rencontrée. L’assassinat de NDADAYE est aussi l’assassinat d’une démocratie naissante au Burundi. Suite à ce putsch militaire sanglant, le pays a été déchiré, pendant près de 15 ans, par la guerre qui a fait, au bas mot, 300.000 morts et encore plus de réfugiés.

En souvenir du combat inachevé du président NDADAYE, ayons une pensée pour le Président Melchior NDADAYE, un martyr et un symbole de la lutte pour la démocratie et de la libération du peuple burundais. Ce 21 octobre, souvenons-nous de lui et surtout de ce pourquoi il est mort.

Un dossier, ouvert à vos contributions, lui est consacré sur ce site Web. Nous vous invitons à enrichir l’espace qui lui est consacré par vos contributions, sous forme d’écrits ou de photos, que vous pouvez nous envoyer à l’adresse de la  Rédaction : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Lire le Dossier sur Ndadaye