Doutes sur une visite de la ministre rwandaise des A.E. ŗ Bruxelles
Afrique

PANA, 15/09/2008

Rosemary MuseminaliBruxelles, Belgique - La ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Mme Rosemary Museminali, est attendue à Bruxelles du 17 au 18 septembre, pour une visite de travail en Belgique, a-t-on appris de source officielle belge.

Une visite de la patronne de la diplomatie rwandaise en mai dernier en Belgique a dû être annulée du fait de la présence, dans sa délégation, du colonel Joseph Nzabamwita, numéro 2 des services des renseignements extérieurs du Rwanda.

Bruxelles avait fait averti Kigali que le colonel Nzabamwita serait immédiatement arrêté et transféré en Espagne en vertu d'un mandat international lancé à son encontre par Madrid, s'il mettait les pieds en Belgique.

Le colonel rwandais figure sur la liste de neuf dirigeants rwandais accusés par la justice espagnole d'avoir participé au génocide de 1994, et d'être coupable du meurtre de 3 citoyens espagnols lors de ces évènements tragiques au Rwanda.

Pour la visite qui devrait commencer mercredi, le ministre belge de Affaires étrangères Karel de Gucht a déjà fait parvenir à Kigali un message selon lequel le responsable des services de renseignements extérieurs du Rwanda serait mis immédiatement en état d'arrestation, avant d'être extradé en Espagne s'il foulait le sol belge.

Mais, jusqu'à présent Kigali n'a pas encore fait savoir si la visite de la ministre des Affaires étrangères serait annulée, selon une source diplomatique rwandaise à Bruxelles.

En toute logique, la visite de la ministre rwandaise des Affaires étrangères devrait être annulée ou reportée.