Rencontre entre Nkurunziza et Kagame samedi ŗ Ngozi
Diplomatie

@rib News, 23/01/2011 – Source Xinhua

 Le président burundais Pierre Nkurunziza et son homologue rwandais Paul Kagame se sont rencontrés samedi à Ngozi, ville du Nord du Burundi, limitrophe du Rwanda.

Aucune des deux parties n’a divulgué le contenu de l’entretien, tenu au palais présidentiel de Ngozi, alors que des informations qui ont pu filtrer de cette rencontre indiquent que les deux chefs d’Etat discutaient des questions de sécurité qui hantent leurs pays.

A la veille de ce déplacement du président Kagame, le ministre burundais de la Défense se serait rendu au Rwanda et aurait parlé avec son homologue rwandais des questions de sécurité, notamment de ce qu’on appelle au Burundi des bandits armés.

Une large opinion burundaise qualifie ces "bandits" de rébellion en gestion, qui se fait de plus en plus parler d’elle avec des attaques régulières sur des positions de la police.

En août 2010, les présidents burundais et rwandais s’étaient rencontrés à Butare, ville du sud du Rwanda, juste après leurs réélections.


Rencontre entre Kagame et Nkurunziza sur des sujets bilatéraux et régionaux

Source Angop

Les présidents du Rwanda et du Burundi, Paul Kagame et Pierre Nkurunziza, se sont entretenus samedi à Ngozi, dans le Nord du Burundi, sur de sujets bilatéraux et régionaux, a rapporté dimanche Radio Rwanda.

« Lors de ces entretiens, les deux chefs d'Etat ont parlé de sujets intéressant les deux pays et la région », a indiqué cette radio gouvernementale.

Les deux pays forment avec la République démocratique du Congo (RDC), la Communauté économique des pays des grands lacs (CEPGL).

Ils ont rejoint en juillet 2007 le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie, dans la Communauté d'Afrique de l'est (EAC) dont la conférence au sommet des chefs d'Etat est actuellement présidée par Pierre Nkurunziza.

Selon certains médias de la région, le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie, hésiteraient à confier la gestion de l'EAC à un Rwandais ou un Burundais, en remplacement du Secrétaire général, le Tanzanien Juma Mwapachu, dont le mandat expire en avril.

Interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse mardi à Kigali, le président Kagame a souligné qu'il s'agissait d'un poste tournant, selon les textes de l'EAC, et que le prochain Secrétaire de l'organisation devait être Rwandais ou Burundais.