Appui technique de la Banque mondiale ŗ la fonction publique du Burundi
Economie

PANA, 02 février 2011

Annonciate SendazirasaBujumbura, Burundi - Les services techniques du ministère de la Fonction publique au Burundi ont bénéficié d’un logiciel de la Banque mondiale (BM) pour empêcher les fraudes administratives et financières à travers le phénomène des agents "fictifs", a appris la PANA mardi, de source officielle à Bujumbura.

Selon la ministre burundaise de la Fonction publique, Mme Anonciate Sendazirasa, les agents qui bénéficiaient jusque-là de primes, indemnités indues et autres doubles salaires auront également du mal à tromper le programme informatique de la Banque mondiale.

"Au bout du compte, le ministère de la Fonction publique va économiser et réduire sensiblement la masse salariale avec la modernisation de ses services", a souligné Mme Sendazirasa.

Les secteurs de l’éducation et de l’agriculture représentent à eux seuls 60% des effectifs de la fonction publique au Burundi et sont les plus touchés par le phénomène des fonctionnaires fictifs pour leurs effectifs pléthoriques et compte tenu du fait qu'ils sont éparpillés sur le terrain.