Burundi : L'arrestation d'un b‚tonnier mobilise les avocats de l'Afrique de l'Est
Justice

@rib News, 31/07/2011 – Source AFP 

Le barreau des avocats d'Afrique de l'Est (EALS) a protesté contre l'arrestation et la mise en détention, cette semaine, du bâtonnier de l'ordre des avocats du Burundi, dénonçant un acte d'intimidation, dans une lettre au président burundais, Pierre Nkurunziza, a-t-on appris dimanche.

Le barreau d'Afrique de l'Est est basé à Arusha (Tanzanie), siège de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) dont la présidence est actuellement assurée par le chef de l'Etat burundais.

"Nous voudrions exprimer notre plus forte condamnation de l'arrestation et de l'emprisonnement de Me (Isidore) Rufyikiri", écrit le barreau régional dans son courrier.

Le bâtonnier de l'ordre des avocats du Burundi a été arrêté "pour outrage à magistrats" et écroué mercredi, après des propos tenus lors d'une manifestation en vue d'exiger la libération d'une consœur emprisonnée.

Il a été conduit à la prison centrale de Mpimba de Bujumbura pour y être incarcéré.

Pour les avocats d'Afrique de l'Est, l'arrestation de leur confrère s'inscrit dans "une escalade inquiétante d'intimidation, arrestations, pièges et détention de défenseurs des droits de l'homme à travers la région, parmi lesquels les avocats".

Par ailleurs, poursuit le barreau d'Afrique de l'Est, cette arrestation témoigne de "l'impunité grandissante et du manque de responsabilité, de rigueur et de transparence de la part de différentes institutions étatiques au sein des pays membres de l'EAC".

Ce bloc régional regroupe la Tanzanie, l'Ouganda, le Kenya, le Rwanda et le Burundi.