Une confusion regrettable dans la Lettre ouverte de Cimpaye ŗ Nkurunziza
Opinion

@rib News, 13/10/2011

RECTIFICATIF.

Dans la  lettre ouverte DES INDIGNES BURUNDAIS au Président de la République NKURUNZIZA, une confusion de nom a malencontreusement était faite. Ainsi à la place de Prosper HAKIZIMANA alias GISIGA nous avons mis Jean Claude KARIBUHOYE alias GISIGA. Nous présentons toutes nos excuses à Jean Claude KARIBUHOYE alias GISIGA ainsi qu’à tous ses amis et connaissances qui ont été choqués par cette confusion monumentale. Les deux hommes ont certes le même surnom mais ils n’ont rien en commun.

Le GISIGA qui fait partie du cercle mafieux qui tient en otage le Burundi est celui là qui a gratuitement reçu un bâtiment de la mairie, l’ancien bureau de liquidation de la CADEBU. Le maire de la ville GISWASWA  qui n’a pas les prérogatives d’offrir gracieusement un bâtiment de l’Etat à un particulier a posé cet acte parce qu’il est associé au bénéficiaire. Bien entendu le don était d’autant plus facile à concéder parce que GISWASWA avait la couverture de Monsieur Jérémie NGENDAKUMANA, le président du parti présidentiel.

Au demeurant Jean Claude KARIBUHOYE alias GISIGA n’est ni de près ni de loin associé à ce groupe ! Toutes nos excuses !

Pancrace CIMPAYE.