Pierre NKURUNZIZA ŗ Djibouti
Cooperation
La Nation - Édition N° 77 du Jeudi 12 Juin 2008

Le Président de la République du Burundi, M. Pierre NKURUNZIZA, effectue depuis mercredi une visite officielle de 48 heures dans notre pays. M. NKURUNZIZA qui entretient d’excellentes relations avec le Président Ismaïl Omar GUELLEH entend renforcer la coopération djibouto-burundaise. Les deux dirigeants dont les vues convergent sur un certain nombre de sujets oeuvrent tous deux inlassablement au renforcement de l’intégration régionale notamment au sein du COMESA.

Le Président de la République du Burundi, M. Pierre NKURUNZIZA, est arrivé mercredi à Djibouti pour une visite de travail de 48 heures. Accueilli par le Président Ismail Omar GUELLEH sur le tarmac de l’aéroport où le tapis rouge lui avait été déroulé, le Chef de l’Etat burundais a ensuite reçu les honneurs en présence des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique, accrédités à Djibouti.  Les deux dirigeants ont, dans la foulée, eu un premier tête-à-tête au salon d’honneur de l’aéroport international d’Ambouli. Avant de se revoir à 13 heures au palais de Ras Dika où ils ont évoqué des questions d’intérêt commun. Pierre NKURUNZIZA et son hôte ont saisi l’occasion pour réaffirmer leur volonté commune de renforcer davantage les relations d’amitié et de coopération que partagent Djibouti et le Burundi. Notons que l’entrevue s’est déroulée en présence du Premier Ministre Dileita Mohamed DILEITA et des membres de la délégation burundaise. Par la suite, le président Pierre NKURUNZIZA et les membres de sa délégation ont été les hôtes à déjeuner du Chef de l’Etat djiboutien.

Au cours de ce repas, le Président GUELLEH a souhaité la bienvenue au président Pierre NKURUNZIZA du Burundi dont il a salué le leadership. De son côté, le dirigeant du Burundi s’est d’abord félicité de l’accueil chaleureux que leur ont réservé  les autorités djiboutiennes. Il a poursuivi en saluant le rôle de faiseur de paix, joué par Djibouti dans une région tourmentée.

Rappelons que diverses activités figurent au programme de cette visite de travail, la première du genre effectuée par un président burundais à Djibouti. Citons, entre autres, une visite guidée au sein des différentes installations portuaires du pays, une série d’entretiens avec de hautes personnalités politiques, une réunion avec les acteurs du secteur privé djiboutien. Ces séances de travail pourraient favoriser la signature d’un accord de partenariat entre les deux pays.

Un accord qui faciliterait notamment aux opérateurs économiques de ce voisin enclavé et membre du COMESA, l’exportation de ses marchandises via les ports djiboutiens.

Au cours de sa première journée passée dans la capitale, le président burundais a  invité son hôte à venir effectuer une visite similaire au Burundi.