topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Attentat contre l'UA en Somalie: "deuil national" de cinq jours au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 18/09/2009 – Source AFP

Le gouvernement du Burundi a décrété vendredi un deuil national de cinq jours, au lendemain de l'attentat suicide meurtrier à Mogadiscio contre la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), réaffirmant sa détermination à "soutenir la paix" dans ce pays.

Le gouvernement vient de déclarer un deuil national de cinq jours à partir de vendredi, au cours duquel les couleurs nationales seront mises en berne, indique un communiqué officiel transmis à Bujumbura.

Au moins seize soldats de l'Amisom, dont douze Burundais, ont été tués dans le double attentat-suicide à la voiture piégée qui a visé le quartier général de la force de paix dans l'enceinte de l'aéroport de Mogadiscio, selon un nouveau bilan établi vendredi par l'armée burundaise.

Le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, et un autre officier supérieur burundais, le commandant du 34e bataillon et lieutenant-colonel Ndayisenga, figurent parmi les victimes.

Quatre soldats ougandais ont été tués, tandis que le commandant en chef de l'Amisom, le général ougandais Nathan Mugisha, a été légèrement blessé.

Revendiquée par les islamistes insurgés shebab, l'attaque est la plus meurtrière enregistrée par la force de paix depuis son arrivée en mars 2007 dans la capitale somalienne.

Le gouvernement burundais a "condamné cet acte ignoble perpétré par des extrémistes somaliens (...)", selon le communiqué, signé de son secrétaire général et porte-parole Philippe Nzobonariba.

"Cet acte lâche, tout comme les précédents, ne cherche qu'à saboter le processus de retour à la paix en Somalie, et à décourager les forces envoyées par la communauté internationale pour soutenir ce processus", explique le texte.

Bujumbura "réitère son engagement à soutenir sans réserve l'initiative de la communauté internationale visant à ramener la paix en Somalie et invite son contingent en mission de paix à garder son courage".

Le gouvernement réaffirme "son engagement, en collaboration avec la communauté internationale, à renforcer les moyens mis à sa disposition et, si nécessaire, et à revoir son mandat pour une meilleure efficacité dans l'accomplissement de sa mission".

En février, onze soldats burundais de l'Amisom avaient déjà été tués et 15 blessés dans un attentat à la voiture piégée contre leur camp à Mogadiscio.

"Nous sommes déterminés à contribuer au processus de paix en Somalie, et des attaques de ce genre ne nous feront pas abandonner nos efforts", a affirmé de son côté depuis Kampala le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Felix Kulayigye.

"Une enquête est toujours en cours avec nos collègues du Burundi pour déterminer les circonstances exactes" de ce double-attentat.

"Les assaillants ont profité d'une réunion d'état-major entre les contingents burundais et ougandais, un kamikaze conduisant un véhicule de l'ONU s'est glissé dans le convoi burundais qui allait rencontrer le général (ougandais) Mugisha", selon M. Kulayigye.

"Il s'agit deux véhicules piégés portant l'emblème onusien", a précisé de son côté le porte-parole de l'armée burundaise, le général Lazare Nduhayo.

"L'un s'est introduit à l'intérieur du dispositif des forces de l'UA, l'autre a explosé tout près d'une position logistique américaine", abritant les installations de la société de sécurité privée américaine Dyncorps, qui s'occupe notamment de déminage.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher