topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La radio privée RPA dans le collimateur du pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 08/07/08

LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION RAPPELLE L’INDEPENDANCE DES RADIOS VIS-A-VIS DES PARTIS POLITIQUES.

        Le Conseil national de la Communication voudrait rappeler à toutes les radios qu’elles doivent œuvrer en indépendance totale des partis politiques.

En effet, au Burundi, comme dans la plupart des autres pays du monde, il n’est pas permis aux partis politiques ou aux syndicats de contrôler une radio. D’après l’article 27 de la « DECISION N° 100 / CNC / 04 / 04 DU 25 OCTOBRE 2004 PORTANT CAHIER DES CHARGES ET DES MISSIONS DES SOCIETES PRIVEES DE RADIDIFFUSION, TELEVISUELLE ET SONORE AU BURUNDI »: « Aucun parti politique, aucun syndicat, aucune organisation non gouvernementale étrangère, ne peut exploiter ni directement, ni par personne interposée, une société privée de radiodiffusion, télévisuelle et sonore au Burundi, ni y détenir des actions. ».

Dans l’esprit de cette règle, il est interdit qu’une radio soit l’outil de propagande d’un parti politique.

    En date du 21 juin 2008 et du 22 juin 2008, la Radio RPA a diffusé plusieurs fois les propos d’un politicien et ex-directeur de la Radio RPA, Monsieur Alexis SINDUHIJE, Responsable du MSD, qui a tenu des propos inadéquats à l’endroit du Ministre de l’Intérieur, Monsieur Venant KAMANA, en le traitant de n’avoir plus d’humanité «… kubura ubuntu… », de manquer de valeurs morales « ..kubura ubugabo…kubura ubushingantahe… », d’être corrompu « …bakorera amaronko… », que ses études ne lui ont servi à rien « …amashure yize ntaco yamumariye… », etc.

    A ce propos, le CNC a reçu une plainte du Ministre Venant KAMANA et est en train de l’étudier. Le CNC a aussi envoye une lettre de demande d’éclaircissements a la Radio RPA. En attendant la décision du Conseil sur cette plainte, nous suggérons à la Radio RPA et toutes les radios de diffuser avec discernement les propos des politiciens afin de protéger dans le futur la dignité des personnes.

    En effet, si les journalistes et les medias se permettaient de diffuser les insultes des politiciens, ce serait le début du retour rapide des medias de la haine au Burundi. Les medias de la haine font le mimétisme d’un politicien ou d’un parti politique, et c’est un comportement contraire à la mission même d’une radio ou de la profession de journaliste au Burundi et partout ailleurs dans le monde. Dans la sagesse burundaise, n’oublions pas cet adage kirundi qui dit que : « Umushikiriza w’igitutsi ariwe mutukanyi ».

    Dans l’intérêt d’un climat médiatique apaisé au Burundi, le reportage des actualités par les radios doit être juste, professionnel et non-partisan pour garantir la liberté d’expression et leur indépendance vis-a-vis des partis politiques.

    Nous terminons en rappelant que les fréquences radios sont un bien public limité dont l’utilisation doit être impartiale et diversifiée, et donc qui ne peuvent pas être octroyées ou utilisées par des radios à vocation partisane ou syndicale.

    Je vous remercie.

                Fait à Bujumbura, le 4 juillet 2008.

                    LE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL

                    DE LA COMMUNICATION

                Madame Vestine NAHIMANA.-

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher