topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

17.000 malades du SIDA ont accès aux ARV au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 01/12/2009

Bujumbura, Burundi - Sur un total d'environ 60.000 malades du SIDA au Burundi, 17.000 ont actuellement accès aux médicaments anti- rétroviraux (ARV), a révélé, mardi, le Conseil national de lutte contre le SIDA, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la pandémie.

Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, qui était de la partie, a expliqué la lancinante question de l'accès encore limité aux ARV par le fait qu'ils coûtaient toujours cher alors que le pays ne dispose pas d'assez de moyens financiers pour mieux faire face à ce problème de santé publique.

Les choses pourraient cependant changer radicalement pour les quelque 239.000 personnes vivant avec le VIH/SIDA au Burundi et qui finiront par avoir besoin d'une prise en charge médicale, quand le pays se mettra à exploiter le Nickel, dans trois ou quatre ans, leur a laissé espérer le président Nkurunziza.

Du côté des associations de lutte contre la pandémie, d'autres problèmes ont été soulevés, comme la rupture fréquente des maigres stocks d'ARV, les pénuries tout aussi récurrentes de réactifs ou encore le mauvais fonctionnement des appareils de mesure de la charge virale.

Le premier cas de SIDA a été diagnostiqué au Burundi en 1983 et les données d'enquêtes récentes montrent que la pandémie connaît aujourd'hui encore une évolution croissante.

La séroprévalence, estimée à 3,46% en 2006, sera de 3,57% en 2011 dans le meilleur des cas et de 4,1% si la situation n'était pas maîtrisée à temps, prévoit le plan stratégique national de lutte contre le VIH/SIDA 2007-2011. La mise en pratique du plan nécessitera un budget global de l'ordre de 145 millions de dollars US.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher