topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi annonce le doublement de ses effectifs en Somalie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 12/08/2008

Bujumbura, Burundi - L'armée burundaise compte dépêcher sous peu un nouveau Bataillon d'un peu plus de 800 hommes dans la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine (UA) en Somalie, a appris, mardi, la PANA, du porte-parole adjoint de la Force de défense nationale (FDN), le lieutenant-colonel Justace Ciza.

Le nouveau contingent a terminé les préparatifs d'usage et réuni jusqu'à 90% de moyens matériels nécessaires pour rejoindre incessamment un autre Bataillon de soldats burundais déjà déployés en terre somalienne, selon la même source.

La formation et la logistique des éléments de renfort ont été à nouveau assurées par le gouvernement américain, a encore fait savoir le colonel Ciza.

La France, de son côté, avait pris en charge les frais de transport et la Grande-Bretagne les soldes du premier contingent de militaires burundais ayant été déjà déployés en Somalie.

Le contingent burundais a déjà perdu un homme en avril dernier suite à une attaque sur ses positions basées à l'intérieur d'une ancienne université désaffectée de Mogadiscio.

L'attentat au camion piégé, qui a coûté la vie au sergent du contingent burundais, Donatien Nkurunziza et blessé grièvement un autre compagnon d'armes, a été revendiqué par les "Shabab", de jeunes combattants islamistes opposés au pouvoir central à Mogadiscio et à la présence militaire étrangère sur le sol somalien.

La perte d'un militaire en mission commandée vaut à la famille du disparu une indemnité de 50.000 dollars US, selon une convention liant l'UA aux gouvernements contributeurs de troupes en Somalie.

Des militaires burundais, ougandais et éthiopiens sont pour le moment les seuls à être présents en nombre encore insuffisant dans le bourbier somalien.

Le porte-parole de la FDN a fait savoir que les militaires burundais procédaient également, en marge des opérations de maintien de la paix, à des actions humanitaires, comme la distribution de l'eau potable, de médicaments et de la nourriture aux populations nécessiteuses de Mogadiscio.

On rappelle que le Burundi participe également aux opérations de maintien de la paix au Darfour (Soudan) et en Côte d'Ivoire après avoir passé, de son côté, plus de 14 ans dans une guerre civile sans précédent et expérimenté une présence militaire onusienne inédite de quelque 5.650 casques bleus d'une cinquantaine de nationalités différentes.

L'implication militaire tous azimuts du Burundi dans les missions de maintien de la paix à l'étranger participe de la reconnaissance de ce que la communauté internationale a fait pour le pays dans les moments difficiles, aime-t-on répéter avec fierté dans les arcanes du pouvoir à Bujumbura.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher