topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Tshisekedi au Burundi : une visite suivie par les Congolais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

Deutsche Welle, 14.06.2019

Le président Félix Tshisekedi est arrivé au Burundi dans le cadre d’une visite officielle. Au menu des discussions avec son homologue burundais : les questions sécuritaires et économiques qui concernent les Congolais.

Ils auront été nombreux à faire le déplacement et de traverser la frontière en direction de Bujumbura, la capitale burundaise. Les membres de la société civile, tout comme les partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et l'Union pour la Nation congolaise (UNC) n’avaient qu’une seule envie, celle d'accueillir et de rencontrer le chef de l’Etat congolais en visite officielle au Burundi.

Echanges commerciaux fluides entre le Burundi et la RDC

Yves Nsengele est un jeune Congolais qui vit à Bujumbura, il vend des marchandises entre la RDC et le Burundi. Il était à l’aéroport au moment où Félix Tshisekedi est arrivé et quand nous l’avons joint dans la journée.

"Il y a une grande foule qui est là, des gens de l’UDPS et de l’UNC. Il y a tout ce monde qui est là, il y a les tambourinaires du Burundi qui agrémentent cette visite. A l’instant, Félix Tshisekedi s’entretient avec son homologue burundais. Franchement, nous aimerions qu’on puisse nous faciliter les choses. Nous autre qui venons acheter des produits ici, lorsque nous rentrons au Congo, on aimerait qu’il n’y ait pas de problèmes et lorsque nous amenons des pagnes et des fromages en provenance de Bukavu ou de Goma, nous souhaitons que les Burundais ne nous créent pas tant de problèmes. On aimerait qu’il puisse y avoir un échange fluide," souligne le jeune opérateur économique.

Des questions sécuritaires loin d'être résolues

Un échange fluide certes mais ce dernier doit être garanti par un contexte sécuritaire rassurant pour les populations. Une thématique qui avait déjà été abordée par Félix Tshisekedi lorsqu’il était candidat à la présidentielle et qu’il s’était rendu à Uvira.

Le message principal de Tshisekedi à l’époque pour les populations de cette ville congolaise frontalière du Burundi avait été qu'il allait rétablir la sécurité dans cette région où sévissent de nombreux groupes armés.

Depuis, la situation n’a pas beaucoup évolué comme le signale Elois Musindi, un habitant d’Uvira qui attend beaucoup de cette visite du président congolais en terre burundaise. "Ce que nous pouvons adresser comme message au président Tshisekedi qui se trouve à Bujumbura est qu'il doit savoir que la population au niveau d’Uvira n’est pas à l’aise avec les groupes rebelles qui quittent le Burundi pour venir établir leur base dans les hauts plateaux d’Uvira. Il doit entrer en contact avec son homologue burundais pour voir comment ils peuvent renforcer les mesures sécuritaires au niveau des frontières qui sont poreuses," martèle Mr. Musindi.

En attendant que ces réclamations congolaises soient entendues, les Congolais sur place à Bujumbura n’ont pas eu l’occasion de s’entretenir avec le chef de l’Etat. A sa sortie de l’aéroport, ces derniers se sont mis à scander : "Félix, papa alobaki, le peuple d’abord", "Félix, ton père avait dit le peuple d’abord". 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher