topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : BURUNDI - PEINE RÉDUITE DE 32 ANS À UN AN DE PRISON POUR GERMAIN RUKUKI. Une Cour d’appel du Burundi a ramené lundi de 32 ans à une année de prison la peine de Germain Rukuki, un militant des droits de l’homme condamné pour avoir participé à des manifestations contre le président Nkurunziza en 2015. [@rib News, 22/06/2021 – Source AFP] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ce Site web ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction d’ARIB.INFO. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : recensement ethnique dénoncé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 20/08/2008 - Source AFP

Les partis d'opposition burundais ont vivement protesté aujourd'hui après la révélation par la presse locale d'un recensement "clandestin", ethnique et politique, en cours depuis plusieurs jours, des fonctionnaires de ce pays.

Selon des correspondances rendues publiques mardi soir par les principales radios privées du Burundi, les ministres ont demandé aux principaux cadres du pays de "remplir avec urgence la fiche d'identification des personnels sous vos ordres".

Ce recensement, qui se fait "dans le cadre du respect des équilibres prévus par la Constitution du Burundi", a été ordonné par "une commission d'enquête sénatoriale sur l'état du respect des équilibres au sein de l'administration publique", précise l'une de ces lettres.

"Vous devrez procéder avec précaution et discrétion pour ne pas fausser l'enquête ou semer la panique dans vos services", précise la lettre.

L'ensemble des partis d'opposition, hutus et tutsis, ont critiqué l'organisation d'un recensement "clandestin".

"Ce recensement ethnique et politique organisé est très inquiétant, d'autant qu'il est en train d'être fait clandestinement et qu'il est basé sur une mauvaise interprétation de la Constitution du Burundi", a ainsi déclaré mercredi à la presse Catherine Mabobori, porte-parole du principal parti tutsi, l'Uprona.

Selon la Constitution adoptée en 2005 et qui consacre le partage du pouvoir entre les deux principales ethnies de ce pays, le gouvernement et l'Assemblée nationale sont composés de 60% de Hutus (85% de la population) et de 40% de Tutsis (14%), alors que le Sénat, l'armée et la police sont paritaires.

Lors d'un point de presse mercredi, le président du Sénat, Gervais Rufyikiri, a de son côté jugé "normal que le Sénat collecte avec une certaine discrétion ces données afin de vérifier si les équilibres ethniques, régionaux et de genre prévus par la Constitution sont respectés".

Petit pays d'Afrique centrale, le Burundi tente de sortir de 14 ans de guerre civile, qui a opposé l'armée dominée jusqu'à récemment par la minorité tutsie et des mouvements rebelles hutus. Le pays est dirigé depuis 2005 par un pouvoir dominé par la majorité hutue.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher