topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi/Elections : la Communauté de l’Afrique de l’Est accepte les résultats Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 27/05/2020 – Source Agence Anadolu

- L’opposition dénonce une "mascarade électorale".

 La Communauté de l’Afrique de l’Est/East African Community (CAE/EAC) est prête à travailler avec le nouveau gouvernement burundais, « pour concrétiser la vision d'une Afrique de l'Est prospère, compétitive, sûre, stable et politiquement unie », a annoncé mardi dans un communiqué Simon Peter Owaka, chargé de la Communication.

Tout en félicitant le Gouvernement et le peuple burundais, pour la réussite du triple scrutin du 20 mai (présidentielle, législatives et municipales), la CAE a exhorté toutes les parties à « maintenir la paix ».

La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) regroupe le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda. Elle siège à Arusha, en Tanzanie.

Cette déclaration intervient au lendemain de la publication des résultats préliminaires par la Commission électorale nationale indépendante, Ceni.

Le général Evariste Ndayishimiye, candidat du parti au pouvoir, CNDD-FDD (Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie), a remporté la présidentielle avec un score de 68.72%. Son parti (au pouvoir) a également gagné les législatives avec 72 siège sur 100 contre 27 pour le CNL (Congrès national pour la liberté), principal parti de l’opposition.

Pour la présidentielle, Evariste Ndayishimiye est suivi, de loin, par l'opposant Agathon Rwasa, candidat du CNL avec 24,19% des voix. Ce dernier rejette les résultats et dénonce « une mascarade électorale ».

Contacté par Anadolu, Thérence Manirambona, porte-parole du CNL a affirmé que la victoire a été volée à son parti.

« C’est plutôt le CNL qui est arrivé en tête ; nous allons saisir les institutions habilitées, dans les délais légaux », a-t-il déclaré.

Le CNL s’en remettra donc à la Cour constitutionnelle. Selon l’article 85 du Code électoral, la Cour constitutionnelle ne peut être saisie que par une requête écrite.

« Cette requête doit être reçue au greffe de la Cour dans un délai de trois jours calendrier qui suivent la proclamation provisoire des résultats du scrutin ».

Pour le fauteuil présidentiel, sept candidats étaient en lice dont deux indépendants et une coalition de partis politiques.

Le taux de participation était de 87,71%, selon la Ceni.

Pour ce scrutin, le nombre d'inscrits au vote était de 5.113.418 et le nombre de votants était de 4.484.928.

Le parti CNDD-FDD, au pouvoir, a également gagné les législatives avec 68,02% des voix, suivi du Conseil national pour la liberté (CNL) avec 22,43%.

La proclamation des résultats définitifs est prévue le 4 juin.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher