topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ce Site web ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction d’ARIB.INFO. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi/Covid-19 : Masques de protection aux chauffeurs et convoyeurs de bus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 29 juillet 2020

L’Association des transporteurs du Burundi s’impose le masque de protection contre la COVID-19

Bujumbura, Burundi - Les chauffeurs et convoyeurs de bus de transport en commun ont reçu, mercredi, des masques de protection contre le Coronavirus (Covid-19) dont le port sera obligatoire « sous peine de sanctions disciplinaires », avise le président de l’Association des transporteurs du Burundi (ATRABU), Bosco Minani.

L’opération a débuté par Bujumbura, la capitale économique du Burundi où chaque affilié s’est vu remettre deux masques de protection lessivables et ainsi conservables pour une assez longue durée, selon la même source.

L’association compte étendre l’opération de distribution de masques de protection aux autres chauffeurs et convoyeurs de bus de l’intérieur du pays.

Les transports en commun fonctionnaient jusque-là, à la légère, sans mesures particulières de protection contre le virus.

A la grande gare routière de Bujumbura, un simple dispositif de lavage des mains à l’eau propre et au savon a été mis en place, mais peu de passagers s'inclinent sur le lavabo pour se purifier, observe-t-on.

Plus vainement encore, obligation avait été faite aux transporteurs de désinfecter, tous les jours, les bus afin de rassurer les usagers face au coronavirus.

La mesure gouvernementale pas été suivie d'effet, faute de moyens, se défend-on, côté transporteurs et propriétaires de bus dont une place assise varie entre 400 et 500 francs burundais (moins d'un centime du dollar américain).

La distanciation sociale est tout aussi difficile à faire respecter dans des mini-bus de type Hyace et Coaster les plus utilisés pour le transport en commun au Burundi.

Prévues pour trois à quatre passagers par siège, ces "boîtes de sardines" ne démarrent pas sans faire le "trop plein" d'au moins quatre à cinq personnes par place assise, observe-t-on.

S'agissant encore des mesures barrières contre le Coronavirus au Burundi, le port de masque de protection relève de la conscience individuelle, de manière générale.

Des personnes arborant le masque sont marginales et marginalisées par par ceux qui les croient porteuses du virus, en se voilant ainsi la face.

La pandémie a pourtant progressé dangereusement depuis le premier cas officiellement déclaré, en fin mars dernier dans le pays.

A la date du 27 juillet, le Burundi a enregistré la 378ème personne répondant aux signes du Coronavirus.

Par ailleurs, la répartition géographique de la pandémie indique que neuf des 18 provinces du Burundi sont affectées par la pandémie, à des degrés divers.

La ville de Bujumbura, plus d’un million d’habitants, passe pour le principal réservoir du virus.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher