topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : BURUNDI - PEINE RÉDUITE DE 32 ANS À UN AN DE PRISON POUR GERMAIN RUKUKI. Une Cour d’appel du Burundi a ramené lundi de 32 ans à une année de prison la peine de Germain Rukuki, un militant des droits de l’homme condamné pour avoir participé à des manifestations contre le président Nkurunziza en 2015. [@rib News, 22/06/2021 – Source AFP] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ce Site web ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction d’ARIB.INFO. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des questions sur l’état de santé du président tanzanien John Magufuli Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

BBC Afrique, 11 mars 2021

John Magufuli : ce qu'il faut savoir de la "disparition" du président tanzanien ?

Des questions ont été soulevées quant à la santé du président tanzanien John Magufuli, qui n'est pas apparu en public depuis 11 jours.

Le chef de l'opposition Tundu Lissu confie à la BBC que, selon ses sources, le président est traité à l'hôpital pour le covid-19 au Kenya.

La BBC n'est pas parvenu à vérifier cette information de manière indépendante.

M. Magufuli est critiqué pour sa gestion du Covid-19, son gouvernement a refusé d'acheter des vaccins.

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

Le pays d'Afrique de l'Est ne publie plus ses cas de coronavirus depuis mai.

Son président, âgé de 61 ans, appelle à des prières et à une thérapie à la vapeur infusée de plantes pour lutter contre le virus.

Au début du mois, lors des funérailles d'un collaborateur présidentiel de premier plan, M. Magufuli affirme que la Tanzanie a vaincu le Covid-19 l'année dernière et qu'elle le referait cette année.

L'assistant est décédé quelques heures après le vice-président des îles semi-autonomes du pays, Zanzibar, qui était traité pour le Covid-19.

"Un silence irresponsable"

M. Lissu dit avoir été informé que le président Magufuli est transporté par avion au Kenya pour être soigné à l'hôpital de Nairobi lundi soir.

Selon le chef de l'opposition, le président a subi un arrêt cardiaque et se trouve dans un état critique.

Il n'y a pas eu de réponse officielle du gouvernement, qui met en garde contre la publication d'informations non vérifiées sur le dirigeant tanzanien, qui a été aperçu pour la dernière fois lors d'un événement officiel à Dar es Salaam le 27 février.

L'hôpital de Nairobi a également annoncé qu'il ne pouvait pas faire de commentaire.

M. Lissu a signalé à la BBC que le silence du gouvernement alimente les rumeurs et est irresponsable, et que la santé du président ne devrait pas être une affaire privée.

"Les Tanzaniens ne seraient pas surpris que M. Magufuli ait contracté le coronavirus, car il a fait preuve d'imprudence face au virus", a-t-il ajouté.

"Il n'a jamais porté de masque, il s'est rendu à des rassemblements publics de masse sans prendre aucune des précautions que les gens prennent dans le monde entier", explique M. Lissu à la BBC depuis son exil en Belgique.

"C'est quelqu'un qui a à plusieurs reprises et publiquement mis à la poubelle la médecine établie, il s'est appuyé sur des prières et des concoctions à base de plantes à la valeur non prouvée", précise l'opposant.

L'homme de 53 ans affirme que le ministre tanzanien des Finances, Philip Mpango, était également traité dans le même hôpital de la capitale kényane.


Analyse

Par Leila Nathoo, correspondante de la BBC en Afrique

Ce serait un développement explosif si le président Magufuli est confirmé comme souffrant de Covid-19 - la maladie dont il a ostensiblement passé des mois à nier la menace.

Outre les implications potentielles pour le gouvernement tanzanien s'il est effectivement gravement malade, pour ses détracteurs, le diagnostic et le traitement à l'étranger seraient la preuve de l'échec de la stratégie de lutte contre la maladie.

En l'absence de données officielles, il n'y a aucun moyen de connaître l'étendue réelle des infections à coronavirus en Tanzanie, mais ces dernières semaines, on s'inquiète de plus en plus d'un pic de cas.

Si le président devait figurer parmi les personnes récemment infectées, cela donnerait raison à ceux qui ont mis en garde contre l'ignorance de la propagation du virus.


M. Lissu, qui est arrivé deuxième aux élections présidentielles pour le parti d'opposition Chadema en octobre avec 13% des voix, estime que la réputation de son rival est en lambeaux.

"Il s'est construit une réputation de patriote, qu'il ne voyage pas en dehors du pays, qu'il est un président pour les pauvres - et il refuse de faire quoi que ce soit pour améliorer la situation en Tanzanie en disant aux gens que nous allons bien", critique-t-il.

La semaine dernière, l'Église catholique de Tanzanie a exhorté les gens à prendre plus au sérieux les précautions liées au Covid-19, affirmant que 60 religieuses et 25 prêtres étaient morts au cours des deux derniers mois après avoir présenté des symptômes du coronavirus.

M. Lissu s'est exilé pour la première fois en 2017 après avoir survécu à une tentative d'assassinat. Il est revenu pour prendre part aux scrutins de l'année dernière, dont les résultats ont été truqués, selon lui.

Il a de nouveau quitté le pays en novembre, affirmant avoir reçu d'autres menaces de mort.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher