topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

L'UE mobilise 54,5 millions € d'aide humanitaire pour les Grands Lacs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 14/04/2021 – Source Commission européenne

Aide humanitaire : l'UE alloue 54,5 millions d'euros à la région des Grands Lacs africains - Communiqué de presse - 13 avril 2021 - Bruxelles

L'UE a annoncé aujourd'hui un nouveau financement de 54,5 millions d'euros d'aide humanitaire. Cette aide importante sera destinée aux populations les plus vulnérables touchées par des catastrophes naturelles ou d'origine humaine, des épidémies et des déplacements dans la région des Grands Lacs africains.

Elle permettra de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables de la République démocratique du Congo (RDC), de la République du Congo et du Burundi, et soutiendra les réfugiés burundais en RDC, au Rwanda et en Tanzanie.

Le commissaire à la gestion des crises, Janez Lenarčič, a déclaré : « Dans la région des Grands Lacs, de nombreuses personnes sont confrontées à des conflits et à des actes de violence, à des catastrophes naturelles, ainsi qu'à des flambées épidémiques à répétition telles que le choléra, la rougeole et le virus Ebola, une menace qui a récemment resurgit dans la région. La pandémie de COVID-19 et ses conséquences sanitaires et socio-économiques aggravent encore la situation humanitaire. L'ampleur de la crise humanitaire, en particulier en République démocratique du Congo, est très préoccupante. L'aide de l'UE servira à fournir une aide alimentaire, sanitaire et en matière de protection, à renforcer la préparation aux situations d'urgence et de catastrophe et à améliorer l'accès à l'éducation pour les personnes déplacées. »

Sur les 54,5 millions d'euros, plus de 80 % des fonds seront consacrés à l'aide humanitaire en RDC, soit 44 millions d'euros, dont 4,5 millions d'euros pour l'éducation dans les situations d'urgence et 1,5 million d'euros pour la préparation aux catastrophes. 1,5 million d'euros sont alloués à la préparation aux catastrophes en République du Congo. Un montant de 9 millions d'euros est alloué au Burundi et à la réponse régionale en faveur des réfugiés burundais, dont un million d'euros alloué à la préparation aux catastrophes et un million d'euros alloué à l'éducation dans les situations d'urgence.

Contexte

La pandémie de coronavirus exacerbe une situation déjà dramatique dans la région des Grands Lacs. Les pays de la région sont sujets aux épidémies, surtout dans les zones en proie à des déplacements de population et à des conflits. La pandémie a également accéléré les défis socio-économiques de la région, qui, à des degrés divers, est confrontée depuis des décennies à des conflits et à des problèmes de sous-développement, d'extrême pauvreté et de malnutrition. La fin de la onzième épidémie d'Ebola en RDC a été déclarée en novembre 2020. La maladie à virus Ebola est réapparue au Nord-Kivu, dans l'est du pays, en février 2021, mais aucun autre cas d'Ebola n'a été signalé depuis le 1er mars 2021, tandis que la réaction se poursuit (prévention et contrôle des infections, traçage des contrats, vaccination, etc.).

L'action humanitaire ne peut à elle seule résoudre les causes profondes et souvent structurelles des crises humanitaires dans la région. L'UE applique et promeut dès lors une approche alliant aide humanitaire et développement, dans le cadre de laquelle les donateurs coopèrent pour renforcer encore la cohérence entre les acteurs de l'aide humanitaire et de l'aide au développement et les acteurs de la stabilisation.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher