topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Congo : Sassou Nguesso prête serment devant une vingtaine de dirigeants africains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 16/04/2021 – Source AFP

Le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur de la présidentielle au Congo, a été investi vendredi à Brazzaville pour un quatrième mandat, en promettant devant une vingtaine de chefs d'Etat africains de défendre la forêt du bassin du Congo, "poumon africain qui fait respirer le monde".

A 77 ans, dont bientôt 37 cumulés au pouvoir, M. Sassou a été investi pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête du Congo-Brazzaville, pays d'Afrique centrale riche en pétrole et en bois, qui s'étend au milieu des forêts et des tourbières du bassin du Congo.

A un peu plus de six mois de la COP26 prévue à Glasgow en novembre, l'ancien officier a promis de "donner au Congo la dimension mondiale qu'il mérite en matière de protection de l'environnement et de la biodiversité".

"On ne dira plus l'Afrique noire mais l'Afrique verte", a ajouté le président d'un pays qui reçoit comme ses voisins des aides de ses partenaires au nom de la lutte contre le réchauffement climatique.

Sur le plan intérieur, M. Sassou a promis une "politique de tolérance zéro" à l'égard des détournements de fonds et de l'enrichissement illicite.

"J'y veillerai", a insisté le président dont l'entourage a été plusieurs fois soupçonné par des ONG d'achats de villas ou d'immeubles de luxe à l'étranger avec des fonds publics détournés.

Une vingtaine de chefs d’Etat africains ont fait le déplacement de Brazzaville pour l'investiture de "l'Empereur" (surnom que lui ont donné les présidents ivoirien et guinéen): ceux d'Angola, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Ghana, Guinée, Guinée Equatoriale, Liberia, Mauritanie, Mali, Namibie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

L’Algérie, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, l'Afrique du Sud se sont fait représenter par leurs Premiers ministres ou un responsable de haut rang pour l'investiture de M. Sassou, impliqué dans des médiations africaines dans les conflits régionaux (Libye, Centrafrique, RDC).

Reprenant un thème de campagne, le président a promis une "révolution agricole" pour sortir son pays de sa dépendance au pétrole et aux importations.

M. Sassou Nguesso a été élu lors du scrutin du 21 mars, contre six adversaires, avec 88,40% de suffrages, selon les résultats validés par la Cour constitutionnelle.

Trois de ses opposants ont déposé des recours en annulation qui ont été rejetés.

Son principal adversaire, Guy-Brice Parfait Kolélas, est décédé du Covid-19 le lendemain du jour du scrutin, à son arrivée en France pour une évacuation sanitaire.

M. Sassou est l'un des doyens des chefs d’Etat africains en terme de longévité, derrière son voisin camerounais Paul Biya et l'Equato-guinéen Teodoro Obiang Nguema.

M. Sassou Nguesso est arrivé au pouvoir en 1979 et a dirigé le pays d’une main de fer sous le régime du parti unique jusqu’en 1992.

Battu lors de la première élection pluraliste en 1992, il est revenu aux affaires en 1997 à la suite d’une sanglante guerre civile qu’il a remportée contre le régime du président Pascal Lissouba, grâce à l’appui des troupes angolaises.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher