topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi/UE : nouveau round de dialogue politique en vue de la levée des sanctions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 24/06/2021 – Source Agence Anadolu

 Le ministre burundais des Affaires étrangères, Albert Shingiro, et Claude Bochu, ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, accompagné de ses collègues des Etats membres ont participé, jeudi à Bujumbura, à une séance de dialogue politique en vue de la levée effective des sanctions prises par l’UE contre le Burundi en 2016, a constaté le correspondant d'Anadolu sur place.

Dans un discours prononcé à l'ouverture de la réunion, Albert Shingiro, a remercié les experts de Bruxelles qui ont récemment décidé de lancer « le processus qui va conduire à terme, à une levée des sanctions budgétaires contre le gouvernement burundais».

« Le Burundi récupère progressivement la place légitime qui lui revient dans le concert des nations, nous sommes engagés à poursuivre ce dialogue jusqu’à la levée des sanctions », a ajouté Albert Shingiro.

De son côté, Claude Bochu, Délégué de l’UE à Bujumbura s’est réjoui du « pas franchi par les nouvelles autorités burundaises ».

Il s’agit de la 3ème séance de dialogue politique organisée entre Bruxelles et Gitega depuis février dernier.

Le 21 juin, le Burundi avait annoncé la levée des sanctions européennes après une audience entre le Président burundais, Evariste Ndayishimiye et Claude Bochu, Ambassadeur délégué de l’UE au Burundi.

« Le Chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, vient d’accorder une audience au représentant de l’Union Européenne au Burundi, Claude Bochu, qui venait lui annoncer, entre autres, la décision de révoquer l’article 96 suspendant la coopération financière avec le Burundi », a annoncé la présidence sur son compte Twitter.

Après plus de 5 ans de suspension de l’aide européenne envers le gouvernement burundais, Gitega et Bruxelles ont repris le dialogue politique en février dernier.

En mars 2016, au plus fort de la contestation du 3ème mandat du président d’alors Pierre Nkurunziza, l’Union européenne (UE) avait "suspendu les appuis financiers directs fournis à l’administration burundaise, y compris les appuis budgétaires, mais avait maintenu intégralement son soutien financier à la population et son aide humanitaire''.

Avec une aide globale de quelque 430 millions d’euros pour la période 2015-2020, l’UE était le premier pays donateur du Burundi.

Au lendemain des élections de 2020 qui ont donné Evariste Ndayishimiye vainqueur de la présidentielle, d’autres partenaires ont repris la coopération avec le Burundi, notamment l’Organisation internationale pour la francophonie, OIF.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l’ONU a retiré le Burundi de son agenda et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine lui a emboîté le pas quelques mois après.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher