topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Rwasa dénonce les arrestations arbitraires visant des militants de son parti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 16/07/2021 – Source Agence Anadolu

-Le président du Congrès National pour la liberté (CNL) s'exprimait dans une déclaration à Anadolu

Le principal parti d’opposition au Burundi, le Congrès National pour la liberté (CNL) a dénoncé, ce vendredi, des arrestations arbitraires et des enlèvements de ses militants dans différents coins du pays.

« Après les dernières attaques à la grenade dans la ville de Bujumbura, des embuscades armées sur les routes menant à l’intérieur du pays, des arrestations de nos membres se sont multipliés », a déploré Agathon Rwasa, président de ce parti, joint par Anadolu, ce vendredi.

A titre illustratif, le député Agathon Rwasa est revenu sur l’enlèvement, le 9 juillet 2021, en pleine journée et devant des témoins d’Elie Ngomirakiza, un responsable de ce parti dans la commune Mutimbuzi, province Bujumbura dit rural, à l’ouest du pays.

« Selon des informations à notre disposition, il a été enlevé par un haut gradé de l’armée qui l’a fait monter à bord d’un véhicule militaire. Et il aurait été déjà exécuté », a confié cet ancien leader des Forces Nationales pour la libération (FNL).

Et de s’interroger : « Pourquoi dans un pays où la peine capitale a été abolie, lorsqu’on arrête quelqu’un, on ne le traduit pas devant la justice ? Si la Constitution reconnaît le multipartisme, si le CNL est agréé, pourquoi nos sympathisants devraient être traités de cette manière ? »

Rwasa a, en outre, indiqué que plusieurs autres militants de son parti ont été, ces derniers temps, arrêtés et emprisonnés à Rutegama, province Muramvya au centre du pays ou dans sa commune natale de Kiremba, province Ngozi, au nord du pays.

Or, a-t-il souligné, dans l’embuscade de Rutegama, une dizaine des victimes étaient des membres du parti CNL. « Est-ce que les gens du CNL s’attaqueraient aux membres du CNL pourquoi ? Nous n’avons aucun lien avec ceux qui tenteraient de réclamer des choses par la violence », a-t-il insisté.

Il demande à la justice d’être indépendante et exige que ses militants soient libérés et que des enquêtes soient menées pour retrouver l’opposant Elie Ngomirakiza.

Pour rappel, l’embuscade armée de Rutegama, province Muramvya, dans la soirée du 27 juin dernier, à environ 70 km de Bujumbura, vers Gitega, la capitale politique, a coûté la vie à au moins à 18 personnes selon plusieurs sources.

Côté officiel, aucun bilan n’a été fourni. La police a tout simplement posté sur son compte tweeter qu’il y a eu des morts.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher