topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rwanda : arrestation de Youtubeurs et membres de l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 16/10/2021 – Source AFP

Six personnes, dont l'animateur d'une chaîne YouTube et trois membres d'un parti d'opposition, ont été arrêtées mercredi au Rwanda, accusées de "répandre des rumeurs" visant à saper le gouvernement, a-t-on appris auprès jeudi de la police.

Parmi les personnes arrêtées figure Thoneste Nsengimana de la chaîne YouTube Umubavu TV, qui totalise plus de 16 millions de vues et sur laquelle des Rwandais ont été appelés à dénoncer les violations des droits humains prétendument menées par le gouvernement.

"Il s'agit d'un groupe organisé qui a l'intention de répandre des rumeurs visant à provoquer des soulèvements ou des troubles parmi la population en utilisant différentes plateformes de réseaux sociaux", a déclaré jeudi à l'AFP Thierry Murangira, porte-parole du Bureau d'enquête rwandais (RIB).

Dans un communiqué mercredi soir, le RIB avait exhorté les Rwandais à se méfier de certains commentateurs de réseaux sociaux qui cherchent à "saper la sécurité nationale" et le gouvernement, et rappelé que "toute personne arrêtée sera poursuivie".

Victoire Ingabire, fondatrice du mouvement non-homologué Dalfa Umurunzi (Développement et liberté pour tous) et figure de l'opposition au président Paul Kagame, a affirmé qu'un total de sept personnes avaient été arrêtées, dont six membres de son parti. "Je prends ça comme de l'intimidations", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Victoire Ingabire est rentrée d'exil en 2010 pour se présenter contre Kagame à l'élection présidentielle, mais avait été arrêtée et emprisonnée pendant huit ans pour des accusations de terrorisme, une peine ensuite portée à 15 ans. Elle a été libérée après une grâce présidentielle en 2018.

Plusieurs personnes ont été arrêtées par les autorités après avoir publié sur YouTube des contenus critiques envers le gouvernement, suscitant l'inquiétude de groupes de défense des droits civiques.

Le mois dernier, Yvonne Idamage, 42 ans, a été reconnue coupable notamment d'"incitation à la violence" et condamnée à 15 ans de prison et à plus de 1.700 euros d'amende, après avoir accusé Kagame et son gouvernement de dictature.

Le Rwanda, dirigé par Paul Kagame depuis la fin du génocide de 1994 qui a fait 800.000 morts, selon l'ONU, principalement des Tutsi, est régulièrement accusé par des ONG de réprimer la liberté d'expression, les critiques et l'opposition politique.

En mars, Human Rights Watch avait exprimé son inquiétude face à l'attitude des autorités contre les personnes utilisant YouTube ou des blogs pour s'exprimer sur des questions parfois controversées.

HRW affirmait alors qu'au moins huit personnes rapportant ou commentant l'actualité - notamment l'impact des strictes mesures anti-Covid qui ont durement frappé les plus pauvres - avaient été menacées, arrêtées ou poursuivies au cours de l'année écoulée.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher