topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi face à une nouvelle vague de Covid-19 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

Deutsche Welle, 23.12.2021

Le nombre de contaminations est en forte hausse. Des boîtes de nuits ont été fermées.

Au Burundi, le nombre de personnes contaminées par la covid-19 est en forte hausse, sans que les autorités n'arrivent à expliquer pourquoi précisément. "Un lundi soir, j'ai senti une douleur que je n'avais jamais sentie, dans la tête il y avait quelque chose qui n'allait pas", raconte Simon Kururu, un sexagénaire. "Quand je me touchais la tête, on aurait dit qu'il y avait des épines. Le lendemain, je suis allé me faire tester et j'étais positif."

Relâchement des mesures barrières

Face à cette recrudescence, les centres de dépistage sont passés de trois à neuf dans la ville de Bujumbura. Au centre de l'hôpital universitaire Roi Khaled, de nombreuses personnes viennent se faire dépister. L'explosion des cas positifs s'expliquerait par un moindre respect des mesures de protection et la police avoue elle-même que ses agents étaient moins focalisésm, ces derniers temps, sur la surveillance des comportements à risque.

"Nous avons constaté une augmentation des cas testés positifs à la maladie ces derniers jours alors qu'il y a quelques mois les chiffres avaient sensiblement diminué.", confirme Sylvie Nzeyimana, la ministre chargée de la santé

Pour autant, les autorités ne savent pas dire si la hausse du nombre de cas est due au variant omicron.

"Gestion catastrophique de la pandémie"

Des lacunes dans les services de santé et la gestion de la pandémie qui irritent certains. Simon Kururu, coach dans la promotion de la santé, parle même de gestion "catastrophique". "Les églises sont pleines, elles ne se gênent pas de rassembler des milliers de fidèles sans protection", s'emporte-t-il. "Quand on regarde les meetings politiques, les fêtes familiales dans cette période de grande pandémie, etc… Nous sommes des irresponsables parce qu'il n'y a aucune mesure de protection et de prescription mise en place comme il faut." Des boîtes de nuit et des saunas ont de nouveau été fermés. Mais les cabarets, les églises et les marchés fonctionnent normalement. Le Burundi figure parmi les derniers pays au monde pour ce qui concerne la vaccination contre la Covid-19, avec un taux de moins de 1%.

Après la contamination, les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre. "Je sentais une fatigue intense avec des difficultés respiratoires, j'avais aussi une fièvre et des douleurs au niveau des muscles, des maux de tête et une perte de goût", raconte Mathias Ntibarikure, trente ans, qui a été malade il y a environ huit mois. "J'avais encore l'odorat mais j'avais perdu le goût de la nourriture. Je sentais aussi un malaise intense.". 

Augmentation des cas dans toute l'Afrique

Sur tout le continent, le nombre de cas est en forte hausse. "Il y a un mois à peine, le continent enregistrait son plus faible nombre de cas depuis 18 mois", disait, mardi, le patron de l’Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus. Avant de poursuivre : "Mais la semaine dernière, l’Afrique a signalé le quatrième plus grand nombre de cas en une seule semaine jusqu'à présent." 

Face à cela, le Kenya durcit considérablement ses règles face à cette pandémie : les habitants et habitantes devront désormais montrer une preuve de vaccination contre la Covid-19 pour utiliser les transports publics ou accéder à des bâtiments officiels. La règle est aussi en vigueur dans les bars ou les hôtels. Là-bas aussi les cas explosent. Le taux de possitivité était de près de 30% mercredi, contre 1% début décembre. 

Le Nigeria a lui détruit plus d'un million de vaccins périmés. Moins de 3% de la population seulement est vaccinée sur place, et les cas repartent là haussi à la hausse. Les autorités appellent au strict respect des règles sanitaires, notamment en cette période de fête de noël dans les communautés catholiques. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher