topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des centaines de militaires burundais signalés dans l’est de la RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News05/01/2022 - Source Agence Anadolu

-Selon plusieurs sources concordantes en l'absence de confirmation officielle de la part des autorités congolaises

Des organisations de la société civile congolaise et les autorités locales ont confirmé la présence de militaires de l'armée burundaise depuis décembre dans la région des Hauts plateaux de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) considérée comme base arrière de la rébellion burundaise RED-Tabara.

« Les Forces burundaises sont entrées dans le groupement de Lemera depuis le 19 décembre dernier. Ils ont arpenté les plateaux qui surplombent le territoire d’Uvira. Ils étaient à près de 400 militaires. Ils sont partis combattre les rebelles burundais du RED – Tabara et autres groupes de leur pays », a déclaré à Anadolu Edmond Muhogo, chef du groupement Lemera, relevant du territoire d'Uvira, dans la province du Sud-Kivu.

« Ils sont là mais nos autorités ne nous disent rien. Elles doivent nous dire la vérité sur la présence de cette force étrangère. S’ils ont des accords avec le Burundi pour des opérations chez nous », a déclaré pour sa part Gaspard Malenga, rapporteur de la société civile d'Uvira.

La société civile affirme, en outre, avoir alerté l’armée congolaise dès que les troupes burundaises sont entrées en RDC, mais dix jours après, aucune réaction officielle.

Le groupe rebelle burundais de la Résistance pour un État de droit au Burundi (RED-Tabara) a affirmé dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux avoir affronté, dimanche dernier, les forces de Défense Nationale du Burundi (FDNB) et les Imbonerakure, les jeunes du parti au pouvoir au Burundi, le Conseil National de Défense de la Démocratie – Force pour la Défense de la Démocratie (CNDD – FDD).

Le groupe rebelle Red-Tabara indique que ces affrontements ont fait au moins 10 morts et une vingtaine de blessés dans les rangs de l’armée burundaise.

Ce groupe est considéré comme le plus actif des groupes rebelles burundais, dont la base arrière est dans l'est de la RDC depuis une dizaine d’années. Ils revendiquent régulièrement des attaques au Burundi.

La question est embarrassante pour les autorités congolaises déjà soupçonnées par la société civile d’avoir autorisé l’entrée des troupes burundaises sur base d’un accord secret avec Gitega.

En décembre, le président Felix Tshisekedi a autorisé le déploiement des soldats burundais pour des opérations conjointes contre les rebelles des forces démocratiques (ADF) auteurs de plusieurs massacres des civils ayant fait des milliers de morts depuis 2014 dans le territoire de Beni, situé dans la province du Nord – Kivu et depuis 2019 dans celle de l’Ituri.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher