topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Kinshasa accueille le sommet sur l’évaluation de l'Accord-Cadre des Grands Lacs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News24/02/2022 - Source Agence Anadolu

La République démocratique du Congo (RDC) a accueilli, jeudi à Kinshasa, le dixième sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement sur l’évaluation de l'Accord-Cadre des pays des Grands Lacs, signé depuis 9 ans à Addis-Abeba entre une dizaine de pays de la sous – région.

Autour du Président congolais Félix Tshisekedi, six Chefs d’Etat ont fait le déplacement pour participer à ce sommet.

Il s’agit de Yoweri Museveni, de João Lourenço, d'Evariste Ndayishimiye, de Cyril Ramaphosa, Denis Sassou Nguesso et Faustin-Archange Touadera.

La Tanzanie, le Kenya, le Soudan et le Rwanda se sont faits représenter par des membres de leurs gouvernements, de même que l’ONU par son secrétaire général adjoint chargé du maintien de la paix, Jean Pierre Lacroix.

Le président de la commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat a également pris part à ce sommet d’une journée, sous haute sécurité, où les forces de sécurité ont été déployés dans les artères de la capitale Kinshasa.

Le Président ougandais Yoweri Museveni a passé le témoin de commandement de ce mécanisme régional à son homologue congolais Félix Tshisekedi pour les 12 prochains mois.

“Comme vous le savez, les Forces armées de la République démocratique du Congo et les Forces de défense du peuple Ougandais (UPDF) sont sans désemparer depuis le 29 novembre 2021 dans une mutualisation des forces contre les ADF/MTN qui opèrent dans le nord-est congolais à la frontière avec l’Ouganda. La RDC poursuit une logique de coopération avec tous les pays voisins en vue d'une résolution efficace des problèmes le long des frontières communes”, a déclaré Félix Tshisekedi.

Tshisekedi a indiqué que “plusieurs centaines de combattants des groupes armés ont été capturés et rapatriés dans leurs pays d’origine” avant de rassurer que “ce travail se poursuivra jusqu’à la pacification et la stabilisation de la partie orientale de mon pays”.

Plusieurs groupes armés étrangers notamment les rebelles burundais du FNL (Forces nationales de libération), Red Tabara et des Imbonerakure, des rwandais FDLR et les Ougandais des forces démocratiques alliées (ADF). Il a souligné les efforts en cours afin de rétablir la paix dans la partie orientale du pays.

Cet accord impose la non-ingérence des Etats dans les affaires internes des pays voisins et le non entretien des groupes armés.

Il avait été signé au moment où le Rwanda était accusé par l’ONU de soutenir la rébellion congolaise du M23, composée majoritairement des combattants Tutsis, tribu majoritaire au Rwanda.

La RDC a déjà été victime des ingérences.

Près de huit pays (Zimbabwe, République démocratique du Congo, Angola, Namibie, Tchad, Rwanda, Ouganda et Burundi) s'y sont affrontés entre 1998 et 2003, ce qui en a fait la plus grande guerre entre Etats dans l'histoire de l'Afrique et lui a valu le surnom de « guerre mondiale africaine ».

Les Nations Unies avaient estimé que plus de 3 millions de personnes étaient mortes, essentiellement des civils massacrés ou morts de faim et de maladies.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher