topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi garde sa frontière fermée malgré la réouverture côté rwandais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 08/03/2022

Le Rwanda a rouvert, lundi 7 mars, toutes ses frontières terrestres, fermées officiellement avec l’apparition des premiers cas de Covid-19 dans le pays. C’était il y a deux ans, en mars 2020, sauf pour deux de ses voisins dont les frontières ont été fermées en raison de crises politico-sécuritaires, à savoir le Burundi, fin 2015 et l’Ouganda, en 2018.

Ainsi, lundi, toutes les frontières ont rouvert aux simples citoyens, que ce soit du côté de l’Ouganda, de la Tanzanie et de la RDC, officiellement en raison des progrès réalisés dans la lutte contre le coronavirus. Partout cette réouverture a été fêtée, selon les médias de ces différents pays, avec, seule exception, du côté du Burundi qui semblait s’être barricadé.

Installation de nouveaux ordinateurs, nettoyage des bureaux et leurs alentours… Côté rwandais, les services concernés s’étaient préparés à la réouverture des frontières avec le Burundi, au poste-frontière de Kanyaru-Haut, selon des témoins sur place.

Les agents rwandais ont même laissé passer des habitants du coin, impatients de revoir leurs parents et amis, de l’autre côté de la frontière. Ils se sont avancés, côté burundais où la barrière était baissée. Impossible donc pour eux d’aller plus loin.

Albert Shingiro, chef de la diplomatie burundaise, a donné des explications, lundi, sur les ondes de la Radio nationale: « La république sœur du Rwanda a pris la décision d’ouvrir ses frontières. C’est une décision souveraine que nous apprécions, que tout le monde apprécie mais pour le cas du Burundi, cette décision n’est pas encore prise. Nous sommes en train de normaliser les relations avec le Rwanda. Nous y travaillons encore. Le jour où ce processus de normalisation prendra fin, nous vous mettrons au courant. »

Il ne reste qu’un seul point de blocage aujourd’hui, selon Gitega : la question des présumés auteurs de la tentative de coup d’Etat de 2015 au Burundi, au plus fort de la contestation du mandat du président Pierre Nkurunziza, aujourd’hui défunt. Gitega exige, comme préalable, que ceux parmi eux, vivant en exil au Rwanda, lui soient livrés, alors que Kigali s’y est jusqu’ici refusé, en rappelant qu’ils jouissent d’une protection internationale en tant que réfugiés.

Une rencontre entre les ministres de la Justice des deux pays, vendredi 4 mars, à Kigali, n’a pas permis de s’entendre sur cette question, un véritable point d’achoppement qui bloque, depuis plus d’une année, le processus de normalisation entre le Burundi et le Rwanda.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher