topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La RDC intègre la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 29/03/2022 – Source AFP

La République démocratique du Congo (RDC) a officiellement intégré mardi la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est (East African Community- EAC), a annoncé cette organisation régionale dotée d'un marché unique permettant la libre circulation des biens et des personnes.

L'EAC, dont le siège se trouve à Arusha, en Tanzanie, compte désormais sept membres : Burundi, Kenya, Rwanda, Tanzanie, Soudan du Sud, Ouganda et RDC.

Le président en exercice de l'EAC, le chef de l'Etat kényan Uhuru Kenyatta, a officialisé l'adhésion de la RDC lors d'un sommet extraordinaire en ligne des dirigeants des Etats membres.

"L'entrée de la RDC marque un moment capital dans l'histoire de l'intégration de la région", a déclaré Uhuru Kenyatta.

"L'EAC s'étend désormais de l'océan Indien à l'océan Atlantique, ce qui rend la région compétitive et facilite son accès à la plus grande Zone de libre-échange continentale" (ZLEC, qui regroupe plusieurs sous-régions du continent), a souligné le secrétaire général de l'organisation, Peter Mathuki.

Fondée en 2000, l'EAC a notamment pour but de faciliter le commerce transfrontalier en supprimant les droits de douane entre ses États membres. Elle a établi un marché commun en 2010.

Avec ses 90 millions d'habitants, la RDC porte le marché potentiel de l'EAC à près de 300 millions de personnes. Doté d'importantes ressources minérales, le pays partage des frontières avec tous les Etats membres de l'EAC, à l'exception du Kenya.

Il est déjà membre de trois autres organisations commerciales régionales. Le dernier pays à avoir été admis dans l'EAC était le Soudan du Sud en mars 2016.


Les dates clés de la Communauté des États de l'Afrique de l'Est

La Communauté des États de l’Afrique de l’Est (EAC) existe formellement depuis 2000 mais à l’instar de la communauté européenne elle prend son origine dès 1917, une union douanière entre le Kenya et l’Ouganda qui ont été rejoint en 1927 par le Tanganyika, devenue par la suite Tanzanie.

Cette association douanière s’est transformée en Communauté des États de l’Afrique de l’Est qui a été dissoute en 1977 pour devenir la Commission pour la coopération des États de l’Afrique de l’Est.

14 mars 1996 : établissement du Sécrétariat de la Commission à Arusha, en Tanzanie

- 28 avril 1997 : les trois États membres signes un accord pour éviter la double taxation

- 30 novembre 1999 : établissement de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest qui naît officiellement le 7 juillet 2000.

- 30 novembre 2001 : création de la première Cour de justice des États d’Afrique de l’Est

- 1 janvier 2005 : l’Union douanière devient opérationnelle

- 1 juillet 2007 : le Rwanda et le Burundi rejoignent la Communauté et deux ans plus tard adhèrent à l’Union douanière.

- 20 novembre 2009 : établissement d’un marché commun de l’EAC et pose de la première pierre du siège de l’organisation à Arusha

- 20 novembre 2013 : signature d’un protocole pour réaliser l’union monétaire

- 5 septembre 2016 : le Soudan du Sud devient un membre à part entière de l’EAC

- 29 mars 2022 : la République démocratique du Congo rejoint à son tour l’EAC

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher