topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Graves conséquences de l’interdiction des deux-roues à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

RFI, 12/04/2022

Burundi : la société civile inquiète des conséquences de l’interdiction des deux-roues à Bujumbura

Depuis le 11 mars 2022, le ministère de l’Intérieur a strictement interdit toute circulation des deux-roues à Bujumbura. Une mesure qui a frappé de plein fouet les activités d’une ville qui faisait déjà face à une pénurie récurrente d’essence.

Parole et actions pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (Parcem), l’une des rares organisations de la société civile indépendante active dans le pays, constate que cette mesure a eu de graves conséquences.

Lorsque la décision d’interdire taxis motos, vélos et tuk-tuk à Bujumbura est entrée application il y a un mois, la capitale économique du Burundi connaissait déjà une pénurie de plusieurs biens de première nécessité. Depuis, la situation n’a fait qu’empirer avec une très sévère pénurie d’essence et de gasoil, d’une ampleur jamais égalée de mémoire de Burundais, selon de nombreux témoignages.

Activités au ralenti

« La pénurie de carburant a compliqué les choses. Les activités sont au ralenti. Il y a une inflation explosive des produits alimentaires suite à cette perturbation d’approvisionnement.  Donc, c’est un sentiment d’amertume et c’est un sentiment de résignation. Les gens bougonnent et ne savent à quel saint se vouer », explique le président de Parcem, Faustin Ndikumana.

Conséquences de cette décision : les activités sont quasiment paralysées à Bujumbura. Ceux qui ont des véhicules passent le plus clair de leur temps à faire la queue devant une station d’essence. Ceux qui n’en ont pas doivent marcher pendant des heures pour aller au travail et retourner à la maison.

Sonnette d'alarme

Faustin Ndikumana tire donc la sonnette d’alarme : « Le gouvernement devrait vraiment se pencher, approfondir cette question avant qu’elle n’atteigne son paroxysme parce que la situation est de plus en plus inquiétante, voire alarmante même. »

Contacté par RFI hier soir, le ministre burundais de l’Intérieur et de la sécurité publique, le général Gervais Ndirakobuca s’est refusé à tout commentaire.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher