topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Est de la RDC : création d'une force régionale pour combattre "les forces négatives" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News21/04/2022 - Source Agence Anadolu

- A l'issue d'un mini-sommet tenu sous la présidence de Uhuru Kenyatta, chef de l'Etat kenyan et président en exercice de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (CAE).

Un mini-sommet régional organisé jeudi à Nairobi sous la présidence du chef de l’Etat kenyan et président en exercice de la Communauté des Etats d’Afrique de l’est (CAE) Uhuru Kenyatta, a décidé de mettre sur pied une « force régionale pour combattre les forces négatives » opérant à l’est de la RDC, a-t-on appris d’un communiqué du sommet publié par la présidence kényane.

Les participants conviennent « d’accélérer la mise en place et le déploiement urgent d’une force armée pour aider à combattre les groupes armés dans l’est de la RDC », lit-on dans le communiqué.

Bien plus, poursuit le texte, « un processus politique sera engagé sous la direction du président Uhuru Kenyatta pour faciliter les consultations entre la RDC et les groupes armés locaux ».

Outre le chef de l’Etat du Kenya, Uhuru Kenyatta, ce sommet a connu la participation des présidents de la RDC (Félix Tshisekedi), du Burundi (Evariste Ndayishimiye) et de l’Ouganda (Yoweri Museveni).

Le président rwandais, Paul Kagame s’est fait représenter par son ministre des Affaires étrangères Vincent Biruta.

Evoquant les groupes armés étrangers actifs à l’est de la RDC, ils les ont exhortés à « retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d'origine », sans quoi ils seront « considérés comme des forces négatives et combattus militairement ».

Les participants au sommet ont également décidé de poursuivre les échanges prochainement avec la « la participation, avec statuts d’observateurs, du Secrétaire général de l’Onu, du président de la Commission de l’UA, du secrétaire général de la conférence internationale pour la région des grands lacs, CIRGL, du secrétaire général de la Communauté d’Afrique de l’est, CAE, ».

Ils ont également recommandé d’associer d’autres interlocuteurs bilatéraux, notamment les Etats-Unis, la France avec statut d’observateurs.

Ce mini-sommet régional sur la sécurité est organisé dix jours après l’adhésion formelle de la RDC à l’EAC.

Tous les 5 pays représentés au mini-sommet de Nairobi sont membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’est (CAE).

C’est le 8 mars dernier que la RDC a rejoint ce bloc régional auquel s’ajoute aussi le Sud-Soudan.

Pour rappel, plus de 100 groupes armés sont actifs dans l'est de la RDC, depuis plusieurs décennies. L'armée congolaise menait depuis plusieurs mois des combats contre ces groupes armés, sans parvenir à stabiliser la région jusqu'à présent.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher