topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Génocide au Rwanda : Félicien Kabuga apte à être jugé La Haye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

RFI, 14/06/2022

Dans une décision rendue ce lundi 13 juin, les juges du mécanisme de l’ONU chargés de juger l’homme d’affaires rwandais ont tranché : Félicien Kabuga est apte à subir son procès.

Contrairement à ce qu’affirmait depuis des mois son avocat, l’état de santé de Felicien Kabuga n’empêche pas l’accusé d’être jugé. Arrêté il y a plus de deux ans en banlieue parisienne, M. Kabuga doit répondre des accusations de génocide et crimes contre l’humanité commis en 1994 au Rwanda.

En 21 mois, Félicien Kabuga a subi deux opérations. Il s’est aussi cassé le fémur et il a attrapé une pneumonie. Il souffrirait de problèmes de mémoire suite à un accident vasculaire. Pendant ces 21 mois, le dossier médical de l’homme, accusé d’avoir financé les massacres et soutenu les milices, a été au centre de l’affaire. Les juges reconnaissent donc que Félicien Kabuga, âgé de 87 ans, est « fragile » et « qu'il souffre de plusieurs maladies physiques ainsi que lésions vasculaires au cerveau ». Mais sur la base des différents rapports qui leur ont été dressés, les juges retiennent que le déclin cognitif de Félicien Kabuga reste « léger ».

Mais selon l’expertise retenue par les juges, Félicien Kabuga peut comprendre les charges. Au cours de son entretien avec le neuropsychiatre, le Rwandais aurait fait le parallèle entre la guerre en Ukraine et les actions du président Kagame au Rwanda. Capable de réactions, il serait donc apte à subir son procès. Mais il faudrait néanmoins aménager des audiences courtes et équiper l’accusé d’un appareil auditif, a préconisé l’expert. Il faudrait également lui permettre de suivre le procès sur un large écran et laisser un membre de sa famille s’asseoir à ses côtés au banc des accusés. C’est à ces conditions que le procès pourrait bientôt s’ouvrir, rapporte notre correspondante à La Haye, Stéphanie Maupas. 

Les juges demandent aussi que des examens médicaux réguliers soient établis par trois médecins qui devront rendre un rapport tous les six mois pour attester de sa capacité à être jugé. Par ailleurs, les juges décident de maintenir Félicien Kabuga en détention à La Haye, où cet ancien responsable Rwandais sera également jugé dans un premier temps. Ils écartent donc l'option d'un transfert à Arusha, en Tanzanie, qui pourrait davantage retarder la tenue du procès, estiment les juges. 

Pour l'heure, aucune date n’a été fixée pour l’ouverture du procès de Félicien Kabuga. Ancien patron et fondateur du Fonds de défense national, Félicien Kabuga devra notamment répondre de son rôle dans l’approvisionnement des milices interahamwe

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher