topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Appui chinois pour l’accès à la télévision par satellite et numérique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News21/06/2022 - Source xinhua

Le Burundi remercie la Chine pour le projet "Accès à la télévision par satellite pour 10000 villages africains"

Le Burundi remercie la Chine pour le projet "Accès à la télévision par satellite pour 10000 villages africains", a déclaré lundi soir à Bujumbura Léocadie Ndacayisaba, ministre burundaise de la Communication, des Technologies de l'Information et des Médias.

Cette dernière s'exprimait lors de deux cérémonies organisées à l'occasion de l'accès à la télévision par satellite pour 200 villages de son pays et de la remise-réception du projet de fourniture de matériels pour la transformation vers la radiodiffusion télévisuelle numérique au Burundi.

Mme Ndacayisaba s'est dite "heureuse" de constater que les deux projets appuyés par la Chine au Burundi offrent plusieurs "opportunités d'épanouissement" à la population. Elle a notamment cité la vulgarisation de la télévision dans tous les coins du Burundi et l'aide aux ménages "les moins nantis" pour accéder à la télévision.

La ministre a souligné que ces projets participent au "désenclavement" de la population burundaise afin de "rendre effectif l'accès universel au droit à l'information". Elle a remercié le gouvernement chinois "pour les appuis multiformes qu'il ne cesse d'apporter" à son gouvernement en général et à son ministère en particulier.

L'ambassadrice de Chine au Burundi, Zhao Jiangping, a rappelé que le projet "Accès à la télévision par satellite pour 10000 villages africains" annoncé par le président chinois Xi Jinping en 2015 visait à connecter 10000 villages de 23 pays africains à la télévision numérique par satellite et à offrir des décodeurs à 200000 foyers africains.

Au Burundi, 300 villages sont connectés depuis octobre 2018 et 200 de plus le sont depuis la fin mars dernier. La société Startimes se charge de l'installation, des services techniques et de la formation du personnel.

Ceci "témoigne parfaitement de l'amitié traditionnelle et profonde entre nos deux pays et nos deux peuples, tout en contribuant de façon effective et significative à réduire la fracture numérique et à accélérer le processus de numérisation de la télévision", selon Mme Zhao.

L'ambassadrice chinoise a saisi l'occasion pour rappeler qu'au cours de la 8e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), la Chine a lancé la mise en œuvre de neuf programmes, dont l'un consacré à l'économie numérique. Dans ce cadre, a-t-elle dit, la Chine tient à encourager "les entreprises chinoises et africaines à coopérer" dans les infrastructures d'information et de communication, l'internet et l'économie numérique.

La diplomate chinoise a aussi annoncé qu'en partenariat avec les autorités burundaises, la Chine continuera la "multiplication des projets de ce genre dans le but d'ouvrir de nouveaux horizons pour les familles rurales et d'améliorer leur niveau de vie en jouissant des produits numériques", tout en plaidant pour un "travail synergique sino-burundais" afin que chaque village ait accès à la télévision. 

 
Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher