topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Trois Burundais retirés de la liste des personnes sanctionnées par l’UE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

Conseil de l'UE, 25 octobre 2022

Burundi : déclaration du haut représentant au nom de l'Union européenne

Communiqué de presse

L'Union européenne (UE) a réexaminé ses mesures restrictives en raison de la situation au Burundi et a décidé de proroger d'un an le régime de mesures restrictives établi par la décision (PESC) 2015/1763 du Conseil et de retirer trois personnes de la liste.

L'UE se félicite de l'intensification, au cours des deux dernières années, des relations avec le Burundi dans les domaines des droits de l'homme, de la bonne gouvernance et de l'État de droit, et rappelle les engagements pris par le gouvernement burundais dans ces domaines, comme le prévoit le dialogue politique UE-Burundi. L'UE réaffirme qu'elle est prête à soutenir activement les efforts des autorités burundaises.

Toutefois, l'UE est vivement préoccupée par le fait que des défis majeurs restent sans réponse ni solution, comme l'indique la résolution du Conseil des droits de l'homme de l'ONU adoptée le 7 octobre 2022. L'UE demande instamment au Burundi de coopérer pleinement avec le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, les organes de traités sur les droits de l'homme et le rapporteur spécial de l'ONU, dont le poste a été créé par la résolution A/HRC/RES/48/16 du Conseil des droits de l'homme de l'ONU du 13 octobre 2021.

L'UE invite le gouvernement burundais à traduire ses engagements en actions efficaces et concrètes visant à améliorer la situation des droits de l'homme et de l'État de droit dans le pays, y compris en ce qui concerne les droits politiques et civils, la protection des défenseurs des droits de l'homme, la libération des prisonniers politiques, la facilitation du retour et de la réintégration des réfugiés et la garantie de l'indépendance du pouvoir judiciaire ainsi que de l'obligation de rendre des comptes pour les violations des droits de l'homme commises par des acteurs étatiques et non étatiques, et la lutte contre la corruption.

L'UE rappelle son ambition de maintenir un dialogue politique de fond en tant qu'élément à part entière de sa relation avec le Burundi. Le dialogue politique, y compris sur les défis économiques et en matière de droits de l'homme, est essentiel pour favoriser la compréhension mutuelle et une coopération constructive, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux progrès dans les relations entre l'UE et le Burundi.

L'UE suit en permanence l'évolution de la situation au Burundi et peut décider de modifier son régime de mesures restrictives ou la liste des personnes, entités et organismes faisant l'objet de mesures restrictives en fonction de l'évolution de la situation sur le terrain.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher