topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : La mafia des généraux règne en maître Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

La Libre Afrique, 22 décembre 2022

Un quarteron de haut gradés “gère” l’activité économique du pays.

Ils sont quatre comme les mousquetaires. “Plutôt comme les Dalton de Morris et Goscinny”, s’amuse un Burundais de Belgique qui connaît ses classiques en bande dessinée, avant d’ajouter “mais ils sont nettement moins amusants”.

Ces quatre hommes sont les généraux qui, à la tête du Burundi, concentrent la “gestion systématique et méthodique de pans entiers de l’économie nationale”, ajoute un autre Burundais.

Le “système” mis en place, baptisé “Régime DD”, s’organise autour du président de la République Évariste Ndayishimiye, alias “Neva” flanqué du Premier ministre, installé le 7 septembre, Gervais Ndirakobuca, alias “Ndakugarika” (“Je te tue”), sobriquet qui lui a été donné lors de son passage dans la rébellion, du général Prime Niyongabo, le chef d’État-major de l’armée burundaise, et du général Ildéphonse Habarurema en charge du Service national de renseignement (SNR), surnommé King-Kong.

“Les quatre hommes se réunissent plusieurs fois par mois pour prendre toutes les décisions importantes pour la gestion du pays”, explique un cadre du parti au pouvoir qui insiste: Il ne faut pas perdre de vue que malgré leurs grades, ces militaires nont aucune formation militaire.

“Le président Ndayishimiye aurait décroché une licence en droit à l’université de Bujumbura alors qu’il était chef du cabinet militaire à la présidence sous son prédécesseur Pierre Nkurunziza”, selon la même source.

Le chef d’État-major, le général Prime Niyongabo, gère, notamment, vu sa position au sein des forces armées burundaises, le départ des contingents vers les missions de la paix en Somalie et en Centrafrique.

“Engagez-vous, qu’il disait”

Des missions financièrement intéressantes pour lesquelles les candidats sont nombreux. Pour avoir une chance de se retrouver sur la bonne liste, il est bienvenu de verser sa dîme au boss. Le Burundi est présent en Somalie depuis 2007 avec un contingent qui oscille entre 5000 et 5400 hommes. Au fil des ans, les primes versées par l’Union africaine (largement financée par l’UE) sont devenues plus maigres, mais elles demeurent attractives. Au début du déploiement, les soldats burundais gagnaient 1000 dollars par mois. Le régime DD en prélevait 200. Au fil des ans, la prime est passée à 800 dollars par miliaire, sans que le régime ne revoie à la baisse le montant prélevé. Il ne restait donc que 600 dollars par soldat, ce qui demeure une somme très appréciable au Burundi et dans la région. Mais la Banque de la république du Burundi (BRB), toujours en quête de devises, est aussi passée sur ces primes. Les montants versés aux militaires le sont désormais en francs burundais, ce qui représente une perte de 40% de pouvoir dachat pour les militaires.

Le général est aussi actif dans la finance à travers une société de microfinance dénommée Eden.

Le Premier ministre Gervais Ndirakobuca, pour lequel les sanctions de l’Union européenne ont été levées le 25 octobre dernier, supervise, lui, la gestion du “programme de création de coopératives”. Selon plusieurs sources proches de l’appareil d’État, “une grande partie des fonds alloués à ce secteur, soit plusieurs dizaines de millions d’euros, est largement détournée” au profit de “Je te tue”.

Le président Neva, rebaptisé “Kirogorogo” (“celui qui parle à tort et à travers”) depuis ses primaires, peut s’appuyer sur sa famille pour les affaires.

Son épouse est à la tête de la fondation Umugiraneza (“celui qui fait du bien”), un centre de formation pour les femmes qui “s’exportent” comme femmes de ménage dans les Émirats. Une formation a minima qui consiste à apprendre quelques mots d’arabe et les rudiments des tâches domestiques. La fondation perçoit 400 dollars par personne formée. Le président peut aussi compter sur le sens du business de ses 8 enfants, dont trois adoptés (3 garçons, 5 filles).

James et Alouine ont ainsi créé la société Line Electonic Technology qui rafle de nombreux contrats publics. Ils sont aussi partenaires dans la société Lydia Ludic, qui gère les casinos du même nom et dans la Loterie nationale. Une des filles du président, Navie Kelly, dirige une société de nettoyage et de restauration (Benentare) qui a notamment décroché les contrats pour le nouveau palais présidentiel (Ntare House)…

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher