topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Le torchon brûle à nouveau entre le Rwanda et le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

Deutsche Welle14/05/2024

Le 11 mai, une attaque à la grenade a blessé une trentaine de personnes à Bujumbura. Le gouvernement burundais accuse les RED-Tabara, soutenus selon lui par le Rwanda.

Selon le ministère burundais de l'Intérieur et de la Sécurité publique, la faction armée RED-Tabara (Mouvement de la résistance pour un Etat de droit au Burundi) est responsable de cet attentat perpétré à la principale gare routière de Bujumbura, qui a fait 38 blessés, dont cinq graves.

Pour rappel, le RED-Tabara a été créé en 2011 et avait revendiqué en 2021 une attaque contre l'aéroport de Bujumbura.

Il est le plus actif des mouvements rebelles du Burundi, avec un effectif estimé entre 500 et 800 combattants.

Sur son compte X, RED-Tabara fait savoir qu’il rejette les accusations du gouvernement burundais, tout en soulignant qu’il ne s’en prend pas à des civils innocents.

André Kazigaba est un Rwandais réfugié au Mozambique. Pour lui, il n’y a aucun doute quant à l’implication des RED-Tabara et, par extension, du Rwanda dans la déstabilisation du Burundi.

"RED-Tabara a été fondé sur le sol rwandais. Il est composé par les ex-putschistes du Burundi de 2015, mélangés à des militaires rwandais et congolais, qui sont équipés et commandés par les RDF (Rwanda Defense Forces). Kagame et ses criminels s’habituent à ces actes d’insécurité dans toute la région des Grands Lacs. Comme pour la RDC, le Rwanda évoque des problèmes de gestion interne. Kagamé et son groupe doivent savoir que le Burundi est un pays indépendant qui a son gouvernement", assure André Kazigaba.

Dans son communiqué de presse, le Rwanda précise que "le Burundi doit être aux prises avec d'importants problèmes internes pour que son gouvernement accuse le Rwanda". Il appelle son voisin à résoudre ses problèmes sans associer le Rwanda à de tels incidents.

Tumultueuses relations de voisinage

De son côté, l’écrivain David Gakunzi rappelle que le Burundi est un pays qui va mal depuis plusieurs années et chaque fois qu’il est confronté à des difficultés, ses dirigeants ont, selon lui, tendance à pointer du doigt le Rwanda.

"Je crois que normalement, le rôle d’un responsable politique est de résoudre les questions qui se posent à son pays, à sa société, et non pas de fuir ses responsabilités en désignant à la vindicte populaire des boucs émissaires intérieurs ou extérieurs. ".

Pour la journaliste belge Colette Brakcman, spécialisée dans la région des Grands Lacs, le Rwanda assurerait sa sécurité en exportant les conflits chez les pays voisins.  

Selon elle, "la politique du Rwanda est de s’entourer d’une sorte de glacier sécuritaire. Souvent, dans les interviews de James Kabarere qui travaille avec le président Kagame, il dit que le Rwanda n’a pas la profondeur. On peut comprendre que la profondeur existe dans les pays voisins, en l’occurrence la RDC, mais aussi le Burundi juste à côté. On mène les combats à l’extérieur de nos frontières, c’est-à-dire sur les territoires des pays voisins."

Le Burundi accuse régulièrement le Rwanda de soutenir le RED-Tabara, ce que le Rwanda nie. Le Burundi a fermé sa frontière avec le Rwanda en 2015 en raison d'accusations mutuelles de soutien à des groupes rebelles.

La frontière a été rouverte en 2022, puis refermée en janvier dernier par le Burundi, après une attaque qui a tué 20 personnes, dont des femmes et des enfants.

Wendy Bashi

 
Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher