topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nouvelle découverte de corps sans vie au bord du Tanganyika Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 06/10/2010

La découverte de cadavres dans les eaux des grandes rivières et du Lac Tanganyika est devenue ces derniers jours monnaie courante au Burundi.  Deux cadavres d’hommes ont été découverts ce mardi dans la jonction du lac Tanganyika et la rivière Rusizi non loin de la ville de Bujumbura, la capitale burundaise.

Karabgega, le père de l’un des personnes retrouvées mortes flottant sur le lac Tanganyika, souligne que son fils Hakizimana Sylvestre était parti à Cibitoke au Nord-Ouest du pays en compagnie de deux autres personnes de son village situé à une dizaine de Kilomètres au Nord de Bujumbura. « Ils allaient chaque année à la recherche de semences à Cibitoke, c’était leur habitude », nous a informé le père de la victime.

Ces personnes qui étaient essentiellement de petits commerçants du petit centre de négoce de leur village ont été arrêtées par des militaires d’une position de Buganda en province Cibitoke, nous a précisé l’une des personnes arrêtées par ces militaires, mais qui a requis l’anonymat. S’exprimant avec difficultés suite aux coups et blessures qui lui ont été infligés par ses tortionnaires, ce jeune homme nous a fait savoir que c’est bien la police qui a assassiné ces cinq personnes dont deux viennent d’être enterrées indignement au bord du lac Tanganyika. « Nous étions ensemble quand nous avons été arrêté par les militaires puis battu au point de mourir », nous a-t-il déclaré.

Par la suite, continue-t-il, nous avons été livrés à la police et le commissaire de police en province de Cibitoke était présent. La police a par la suite commencé à nous battre et j’ai profité de la discussion entre les policiers pour m’échapper, nous a-t-il raconté.  

Selon Pierre Claver Mbonimpa, le président de l’Association de Défense des Droits des Prisonniers et de l’Homme  (APRODH), au total six personnes ont été arrêtées par la police et deux viennent d’être découvertes mortes dans les eaux du lac Tanganyika, trois jours seulement après leur arrestation.

« C’est une situation jugée inacceptable, les gens sont tués puis jetés dans la rivière, les droits de l’Homme sont menacés dans ce pays », a déclaré le président de l’APRODH. « Nous demandons que des enquêtes soient menées pour établir les responsabilités de ces actes de barbaries », a-t-il continué, affirmant que même d’autres cadavres seraient coincés quelques part dans les eaux de la rivière, car seule une personne aurait échappé à cette exécution  extrajudiciaire.

Des sources de Buganda confirment le relâchement par la police de trois personnes originaires de cette commune, et la disparition de trois autres originaires de Rukaramu à Bujumbura. Les corps de deux des disparus viennent d’être découverts près de Bujumbura alors que leurs familles croyaient que la police les avait gardés en prison.

Pour rappel, la découverte de cadavres flottant dans les eaux de rivières et du Lac Tanganyika est devenue fréquente ces derniers jours. Vingt autres cadavres avaient été découverts et enterrés au même endroit. Les services de renseignements (la police présidentielle) avaient été pointés du doigt par la société civile pour des arrestations illégales.

Ce n’est donc pas la première fois que certains corps de sécurité soient accusés par les familles des disparus d’avoir assassiné les leurs. Il y a quelques jours, un certain Jackson Ndikuriyo avait été arrêté par un responsable de la police à Bubanza puis retrouvé mort et enterré dans une propriété d’un particulier.

En 2006 déjà, une trentaine de corps humains avaient été découverts dans la rivière Ruvubu au Nord du Burundi, attachés els uns aux autres. Un haut gradé de l’armé avait été accusé mais, bénificiant de protection jusqu’au plus haut niveau du gouvernement, il réussira à prendre fuite, laissant certains de ces subalternes en prison dans le même dossier. [ND]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher