topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L’opposition s’insurge contre les propos d’un cadre du parti présidentiel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 14/10/2010

ADC–IKIBIRI ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE CHANGEMENT AU BURUNDI

DECLARATION DE L’ADC-IKIBIRI CONTRE LES ALLEGATIONS INCENDIAIRES DE RICHARD NIMBESHA

L’ADC-IKIBIRI, après avoir entendu les propos incendiaires et mensongers de Richard Nimbesha, ex Sénateur de Bubanza, contre l’ADC-IKIBIRI et les ex FAB déclare ce qui suit :

A. Les faits

1. Ce lundi 11 novembre 2010 s’est tenue, en province de Bubanza, une réunion regroupant tous les gouverneurs de provinces du Burundi, les dirigeants autoproclamés des communes et autres autorités de cette même province. La réunion était coprésidée par trois ministres du régime en place à Bujumbura, à savoir : les ministres de l’intérieur, de la défense nationale et des Anciens combattants, et de la sécurité publique. Deux points figuraient à l’agenda de cette réunion : l’investiture d’un certain Kenese Jacques dissident des FNL comme gouverneur de la province de Bubanza et les questions en rapport avec la sécurité.

2. Au cours de cette réunion, Richard Nimbesha, ex Sénateur de Bubanza, un des rares burundais attardés et porteur encore du virus du divisionnisme, oubliant que le peuple burundais est immunisé contre ce virus, a tenté en vain de le contaminer par des déclarations tant mensongères qu’incendiaires proférées contre l’ADC-IKIBIRI et les ex FAB (ex Force Armées Burundaises)

3. En substance, Richard Nimbesha a déclaré ce qui suit : « Les ex FAB sont les auteurs de l’insécurité à Bubanza, ne m’inspirent pas confiance et d’ailleurs elles ont voté pour l’ADC-IKIBIRI. A la première attaque de la rébellion, le camp Muzinda, au lieu de se battre, se ralliera à la rébellion. Certains officiers m’ont dit que les détenteurs actuels du pouvoir doivent négocier car ils détiennent un pouvoir qu’ils ont usurpé. L’ADC est derrière tout cela, car les ex FAB ont voté pour les partis membres de l’ADC ». Richard Nimbesha a conclu ses propos en demandant que les ex FAB considérés comme traitres et compromis soient confinés dans leurs casernes et qu’on laisse seuls les ex PMPA (ex Partis et Mouvements Politiques armés) se battre contre la rébellion. Il a demandé aussi l’entretien avec le ministre de la défense pour lui donner les preuves tangibles pour illustrer de ses propos. Notons que l’intervention de Richard a été longuement applaudie par un bon nombre de participants à cette réunion, pour la plupart tout récemment nommés illégalement à la tête des communes et provinces.

B. La position de l’ADC-IKIBIRI

1. L’ADC-IKIBIRI rejette en bloc les propos mensongers de Richard Nimbesha et ses acolytes dont les seuls mobiles sont de trouver des raisons pour diaboliser et persécuter l’opposition. Le monde entier sait que les ex FAB tout comme l’ADC-IKIBIRI ne sont pas responsables de la mort des milliers de personnes assassinées et jetées dans les rivières récemment (Ruzizi, Kaburantwa, Ruvubu…) et durant toute la première législature du parti au pouvoir.

2. L’ADC-IKIBIRI et les ex FAB ne sont pas non plus responsables des fraudes électorales massives qui ont entaché les dernières mascarades électorales, des arrestations massives des militants de l’opposition et de la société civile, de la corruption et de la dilapidation du patrimoine de l’Etat. Or ces actions nocives sont les principales sources de l’insécurité. S’il était avéré que les ex FAB, tout comme la grande majorité des citoyens, notamment de la FDN ont voté pour les partis devenus membres de l’ADC, la preuve serait faite qu’elles voulaient se débarrasser comme tout le monde, d’un gouvernement gangrené par la corruption. et qui a échoué sur toutes les lignes dans la gestion du pays. Malheureusement, les fraudes massives et les irrégularités qui ont émaillé les dernières élections ou farces électorales ont fait dérailler tout le processus électoral.

3. L’ADC-IKIBIRI informe l’opinion publique que l’insécurité généralisée dans le pays et l’entretien d’un climat de terreur et d’intimidation à l’endroit des citoyens avant, pendant et après tout le processus électoral est imputable aux agents du pouvoir en place, principalement les milices créées et entretenues par lui.

4. L’ADC considère que Richard Nimbesha veut se faire l’avocat du diable en essayant de couvrir certains hauts responsables du climat de malaise actuel et de l’insécurité tant alimentaire que physique au sein de toutes les couches de la population. Richard et ses mentors cachent mal leurs réflexes tribalistes, devant un peuple qui rejette le pouvoir illégitime en place, ils sont vainement à la recherche d’une solidarité négative ethnique. Mais c’est trop tard, le peuple burundais a compris que le problème burundais est fondamentalement politique et non ethnique.

5. L’ADC-IKIBIRI, rappelle une fois de plus qu’elle reste engagée pour défendre et restaurer la démocratie menacée d’extinction par les tenants du régime actuel.

6. L’ADC-IKIBIRI demande au régime en place d’oeuvrer pour la création et l’entretien d’un climat d’apaisement en vue d’engager un dialogue franc et sincère avec son opposition.

7. Dans ce même ordre d’idées, l’ADC exige l’arrêt des arrestations, emprisonnements, assassinats des militants de l’opposition et la libération sans conditions de tous les prisonniers politiques et d’opinion.

8. L’ADC-IKIBIRI demande enfin à la communauté internationale d’exercer rapidement une forte pression sur le régime en place à Bujumbura pour qu’il accepte de dialoguer avec l’opposition sur deux questions :

Un regard introspectif sur le processus démocratiques au Burundi et le contentieux électoral. Sans cela, demain ça sera trop tard.

Fait à Bujumbura le 13 octobre 2010

Pour la coalition ADC-IKIBIRI

Chauvineau MUGWENGEZO

Porte-parole

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher