topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Vers la mise en place d’un statut de l’opposition au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

APA, 14-10-2010

Bujumbura (Burundi) - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a proposé, devant une délégation de parlementaires allemands qu’il recevait en audience, la mise en place d’un statut de l’opposition.

S’adressant à la presse après l’audience des parlementaires allemands, M. Léonidas Hatungimana, porte parole du chef de l’Etat, a indiqué qu’un cadre d’expression, le Forum des partis politiques, existe déjà.

Des membres de ce Forum ont cependant dit à APA que cette structure n’est pas efficiente parce que les avis des partis politiques ne sont pas pris en compte par le pouvoir.

Ces mêmes partis politiques apprécient cependant positivement la création du statut de l’opposition estimant que cette structure leur permettra d’exprimer leurs points de vue sans qu’ils soient considérés comme des ennemis.

La délégation a indiqué qu’elle a eu l’opportunité de discuter avec les représentants de la société civile et de l’opposition extra-parlementaire.

Cette audience, a-t-il dit, a été « l’occasion d’exprimer nos inquiétudes face à l’espace d’expression de l’opposition extra-parlementaire, aux droits de l’homme et aux emprisonnements et poursuites contre cette opposition. Nous avons aussi parlé des violences envers les femmes qui se sont accentuées ces derniers jours ».

Selon toujours le chef de la délégation allemande, « e chef de l’Etat burundais a rassuré quant la poursuite du dialogue avec l’opposition ».

Les parlementaires allemands se sont en outre dit rassurés par le pas franchi en matière d’éducation et de la santé publique ajoutant que l’Allemagne est disposée à continuer à verser de l’aide au Burundi.

Après avoir reçu cette délégation, le chef de l’Etat a tenu son premier conseil des ministres plus d’un mois et demi après son investiture le 26 août dernier. Ce retard serait expliqué pour certains par la convalescence du président de la République après avoir subi une opération à la jambe pour lui retirer les éclats d’obus datant de la guerre civile lorsque son parti, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Force pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD) était en rébellion.

Cette thèse a été maintes fois servie par son porte parole à certains médias. Cette opération a eu lieu en toute discrétion en Inde où il s’était rendu du 14 au 23 septembre pour recevoir le prix « Rising star for Africa » décerné par the « Unity International Foundation ».

Des analystes politique disent ignorer les raisons de ce retard dans la tenue de ce conseil des ministres mais font remarquer ce long arrêt dans la tenue des réunions du gouvernement ne saurait être justifié que par quelque chose de très important.

Certaines rumeurs font en effet état de négociations secrètes qui seraient en train de se tenir entre le gouvernement et la rébellion encore en gestation qualifiée officiellement « de groupes de bandits ».

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher