topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du lundi 18 octobre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 18/10/2010

● Politique

- Les personnes de l’ethnie Twa disent être exclues par les accords d’Arusha car ceux-ci ne reconnaissent pas les Twa comme une ethnie à part entière, a déploré Séverin Simbizera, Coordonnateur de l’une des associations des Twa au Burundi. (Bonesha)

- Le vice-président du parti FNL Alfred Bagaya demande l’arrêt des exécutions extrajudiciaires de ces derniers jours au Burundi. Il  déplore que plus de 20 membres du parti FNL aient été arrêté puis tués par la police burundaise. Il déplore que les cadavres gisant dans de bains de sang soient découverts un peu partout dans le pays sans que rien ne bouge. Il déplore le silence de la communauté internationale sur ce qui se passe actuellement au Burundi. Il demande à la communauté internationale de se réveiller et de suivre de près la situation au Burundi. (Rpa/Isanganiro)

- Le parti FNL d’Agathon Rwasa, via son vice-président dénonce le silence complice de certaines personnes de ce qui se fait au Burundi. Il trouve que même au Rwanda lors du génocide, il y eu ceux qui ont crié haut et fort mais que cela n’a pas empêché que le génocide ait lieu, suite à la négligence de cette même communauté internationale. Le pouvoir a volé les élections et la communauté internationale a applaudit quand le parti FNL a été volé par le parti au pouvoir, a déploré le vice président du parti FNL  d’Agathon Rwasa. (Isanganiro/Rpa)

● Société

- Un bébé de trois mois a été enlevé par son père la semaine dernière à Bubanza au Nord-Ouest du Burundi. Les deux époux qui étaient séparés depuis une semaine avaient échoué à régler l’affaire entre les eux et le mari a opté pour la ruse pour détourner son bébé de trois mois alors qu’ils étaient aussi mariés illégalement, ont rapporté des sources sur place à Bubanza. Ces mêmes sources soulignent que ce couple connaissait déjà une instabilité et les voisins disent aussi être témoins des querelles quotidiennes au sein de ce couple. Mme Kigeme mère de ce nourrisson avait reçu son ex-mari Joseph Nduwimana, qui voulait récupérer cette femme mais en vain. Vu qu’il échouait, il n’a pas su digérer l’échec et a pris le nourrisson de force pour contraindre à son ex femme à le suivre. Elle a plutôt opté pour la justice et celle-ci a envoyé un mandat d’arrêt contre Nduwimana, qui ne savait pas que la loi burundaise dit que l’enfant doit rester auprès de la mère jusqu’à 7 ans. Les causes de cette séparation entre ces jeunes mariés est que la femme accusait son mari d’être voleur de petit bétail. (Rtnb/Abp)

● Gouvernance

- Le syndicat du personnel de la Société Sucrière de Moso demande la retour des 4 syndicalistes chassés alors qu’ils dénonçaient les malversations économiques au sein de cette même société étatique. (Bonesha)

● Sécurité

- Trois personnes ont été tuées ce week-end dans la province de Ruyigi de l’Est du Burundi. L’une des personnes tuées est une femme âgée de moins de trente ans et son corps a été découvert trois jours plus tard, c'est-à-dire ce samedi, car elle avait disparu depuis mercredi. Son corps présentait des traces de coups qui lui ont été infligés. Une autre personne a été tuée par des gens inconnus. Il s’agit de Kiganuke Paul et les assassins ne sont pas jusqu’ici connu bien que la police dit être à leur recherche. La troisième personne tuée ce week-end à Ruyigi, c’est Innocent Irakoze, tué ce dimanche. Personne ne connaît pas encore les mobiles des ces trois assassinats. (Isanganiro/Bonesha/Rpa)

- Une autre personne a été tuée à Ngozi sur la colline de Kiyanza. Un groupe d’hommes armés de fusils, de machettes et gourdins a envahi cette colline de Kiyanza, y tuant ainsi un chargé des finances dans une coopérative locale après lui avoir dépouillé d’une somme de plus de 700.000FBU. Au total, une somme de plus d’un million a été volée par ces mêmes bandits et la police est à leur trousse mais sans succès. Cependant, la police de Ngozi au Nord du Burundi dit avoir arrêté trois bandits ce lundi matin, peut être sans relation avec ce qui s’est passé à Kiyanza et sont pour le moment sous interrogatoire. (Rpa)

- Dans la province de Cibitoke un vieil homme a été mortellement battu par ses voisins le traitant desorcier. Il a été vite évacué vers l’hôpital et suis pour le moment un traitement, et sa santé n’est pas en danger, comme l’a indiqué des sources administratives de Cibitoke, au nord ouest du Burundi. (Rpa)

● Education

- Trois semaines après le début de l’année scolaire 2010-2011, certaines écoles de la province de Makamba au Sud du Burundi font face au manque criant d’enseignants surtout à l’école primaire. Etienne Nigarura inspecteur de l’enseignement de base en province de Makamba a révélé ce vendredi que le besoin en enseignants dépasse 336 pour les seules écoles primaires. La cause de ce manque d’enseignent est dû à l’ouverture de plus de 25 nouvelles écoles primaire, nous a indiqué l’inspecteur de l’enseignement de base à Makamba. (Abp)

● Environnement

- Une pluie diluvienne s’est abattue sur certaines collines de la province de Ruyigi à l’Est du Burundi, c’était ce 13 octobre 2010. Cette pluie a fait des dégâts sur toutes les collines de Ruyigi. Un hôtel en construction, un centre de santé, une école primaire en construction ont été dévastés par cette pluie, comme le soulignent des sources administratives de Ruyigi. Plus de 700 habitations ont également été détruites sur les collines de Ruyigi. Les personnes dont les maisons ont été détruites passent la nuit à la belle étoile et demandent des aides pour sortir de cette situation. (Abp)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher