topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mardi 26 octobre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 26/10/2010

● Sécurité

- Le domicile du patron de la documentation nationale (service des renseignements, police présidentielle), le Général Major Adolphe Nshimirimana, a été attaqué par des hommes armés de fusils, cette nuit vers minuit au quartier de Mutanga nord, dans la capitale Bujumbura. Des sources de la documentation nationale font état d’un blessé grave du coté des forces de protection du général. Le porte-parole de la documentation nationale a souligné que cette dernière a commencé les enquêtes pour connaître les planificateurs de cette attaque. (Isanganiro)

- Le commissaire de la région Ouest de la police, David Nikiza, estime que les informations selon lesquelles la résidence du directeur de la documentation a été attaquée par des hommes armés ne sont pas fiables. Sans pour autant donner l’identité et les motifs de l'échange de coups de feu qui a duré plus de deux heures à Mutanga Nord, le commissaire Nikiza souligne que tout ce qui a été dit à propos de cette attaque n'est que mensonge. Le commissaire Nikiza a fait cette déclaration sur l’une des radio privée de Bujumbura. (Rpa)

- Des hommes armés en uniforme militaires ont attaqué la nuit de dimanche à lundi la boutique d’un certain Jackson tuant sur le coup ce boutiquier et blessant son employé. Un enfant d’une dizaine d’années, qui était dans une autre boutique non loin de la première a été aussi blessé au niveau du ventre lors cette attaque. Une autre perte est du coté militaire. Un militaire de la position militaire de Jerama a succombé sur place suite aux balles qui lui ont touché, nous a souligné une source sur place. (Isanganiro/Rpa)

- La population de la partie frontalière à Bubanza dit que la population de Cibitoke, fâché contre ces attaques, a arrêté quatre personnes accusées d’avoir perpétré ces attaques et les ont tuées sur le champ. Deux autres personnes ont été sauvé par la police qui les a tirées des mains de la population avant qu’ils ne soient exécuté par la population fâchée de Cibitoke, au nord ouest de Bujumbura. (Isanganiro)

- Des hommes armés ont attaqué une famille de la commune urbaine de Musaga, au Sud de la capitale Bujumbura la nuit du lundi à mardi. Lors de ces attaques, aucune personne n’a été tuée mais deux filles de moins de 15 ans ont été violées par ces hommes armés. De plus, un policier a été grièvement blessé lors de cette attaque effectuée par des inconnus qui n’ont rien emporté avec eux après leur attaque. (Rpa/Isanganiro/Bonesha)

- Des hommes armés non encore identifiés ont attaqué la nuit de ce dimanche à lundi le ménage d’un certain Nzirubusa de la colline Gisozu de la commune Kanyosha dans Bujumbura, et l’ont tué sur le champ, a-t-on constaté sur place. Adélaïde Mpawenimana, épouse de la victime a relaté que ces hommes armés ont encerclé la maison dans laquelle ils dormaient et ont commencé à tirer sur la porte mais celle-ci ne s’est pas ouverte. « Ils ont tiré plusieurs fois sur la porte principale mais n’ont pas réussi à pénétrer dans la maison passant par cette même porte », a précisé la femme du la victime, Mme Adélaide Mpwenimana. « Ils l’accusaient d’avoir collaboré avec les services de renseignement burundais dans les tueries de Rukoko », a révélé la femme de la victime tout en ajoutant que trois chèvres ont été égorgées par les mêmes hommes armés et se sont évanouis dans la nature avec elles. (Rtnb)

- Le porte-parole de la police nationale Pierre Chanel Ntarabaganyi qui avait lui aussi fait un déplacement vers le lieu du crime a imploré le Seigneur Tout Puissant pour qu’un jour ces malfaiteurs tombent entre les mains de la police. « Il faut prier pour que ces malfaiteurs tombent entre nos mains un jour », a lancé le porte-parole de la police nationale burundaise. (Rtnb)

- Un certain Museveni de Gatumba a été retrouvé mort ce lundi près du port de Bujumbura. Selon le président de l’union des pêcheurs de Gatumba au Nord de la capitale, il avait disparu depuis cinq jours et a été découvert mort sans qu’on sache l’identité des meurtrier. (Rtbn/Rennaissance)

● Education

Le deuxième vice-président de la République se dit indigné par la concentration d’enseignants dans certaines écoles du Burundi et le manque dans certaines autres. Les écoles de Rumonge, par exemple, abritent plus d’enseignants que de classes, a déploré le deuxième vice-président de la République. Au contraire, souligne Gervais Rufyikiri, certaines écoles de Bubanza accusent un manque d’enseignants surtout à l’école primaire. Il dit que dans certaines écoles de 6 classes, seuls 3 enseignants sont disponibles. Il demande que des enseignants concentrés en grand nombre ailleurs soient déplacés vers les endroits où les enseignants font défaut. (Rtnb)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher