topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 27 octobre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 27/10/2010

● Société

Evrard Giswaswa- Le maire de la ville de Bujumbura Evrard Giswasaswa a été blessé au pied au cours d’une bagarre dans une boîte de nuit (le "Toxic") au centre ville de Bujumbura, comme le souligne l’un témoin de la dispute. A l’origine de la dispute, un groupe de jeunes en provenance des quartiers variés de Bujumbura se partageaient la bière avec des filles. Le maire a voulu détourner l’une des filles, ce qui a mécontenté les jeunes garçons qui ont vite agit en engageant le combat avec le maire de la ville. Le groupe de jeunes et le maire de la ville se sont échangés des coups de poings, se sont jetés des chaises et des bouteilles C’est au moment de cette bataille que le maire de la ville a été blessé au niveau de la jambe, a révélé l’un des jeunes sur les ondes d’une radio privée de Bujumbura. (Rpa)

- Le maire de la ville de Bujumbura a souligné dans une conférence de presse que s’il est malade, il ne peut pas aller se faire soigner dans un hôpital tel que l’hôpital Prince Régent Charles de Bujumbura, suite à son manque d’hygiène. Il a révélé que son rang social et politique ne lui permet pas de chercher un service dans cet hôpital. (Rpa)

- Une infirmière de ce même hôpital a révélé que c’est bien lui qui a soigné le maire de la ville quand il saignait au niveau de la jambe. « Je l’ai reçu moi-même et j’ai traité la blessure au pied  car j’ai été informé qu’il venait d’entrer au service des urgences de mon hôpital », a déclaré l’infirmière de l’hôpital Prince régent Charles aux médias ce matin à Bujumbura. (Rpa)

- Trois journalistes de la radio Publique Africaine comparaissent ce mercredi devant le procureur de Bujumbura sur plainte du Maire de la ville Evrard Giswaswa. Selon la plainte, la RPA est accusé par le maire de la ville d’avoir attaqué sa vie privée en diffusant des informations selon lesquelles le maire aurait mis en cause le manque d’hygiène d’un hôpital de l’Etat. (Rpa/Isanganiro/Bonesha)

- Des sources proches des services des finances ont révélé que la facture que le traitement du maire de la ville en cette nuit du 16 au 17 octobre 2010 s’élevait à 13.455 Fbu et cette facture avait pour numéro 644021, a laissé entendre l’un des chargés des finance à l’hôpital qui a soigné le maire de la ville, ce jour de cet incident. (Rpa)

 Certains des patients trouvés sur place disent que le maire de la ville s’est trompé d’accuser cet hôpital d’être un hôpital de mauvaise qualité qui ne soigne pas correctement les malades. Ils ont révélé aux médias que n’eut été cet hôpital qui accepte de soigner les petits paysans il serait difficile pour plusieurs personnes d’avoir accès à l’hôpital. (Rpa)

- Selon le président du Syndicat des travailleurs de cet Hôpital Prince Régent Charles, Pacifique Karibwami, son hôpital reste une référence et accueille mêmes ceux qui ont peu de moyens, a-t-il souligné. « C’est un hôpital de première référence », a-t-il déclaré, estimant que le maire se serait trompé en l’accusant gratuitement comme ça. (Rpa)

● Sécurité

- Un ancien de l’armée nationale résidant la ville de Gitega a été perquisitionné et une dizaine de bottines militaires et de vêtements militaires ont été saisis dans sa maison située non loin de la ville de Gitega. Ce retraité de l’armé national a été perquisitionné suite à des informations selon lesquelles il collaborerait avec des groupes armés et des bandits. Il a été vite conduit à la police où des éléments de la documentation nationale et la police font des investigations. (Rtnb)

- Un logement d’un ancien de l’armée nationale a été perquisitionné dans la ville de Bujumbura, au sud de la capitale de Bujumbura dans la commune urbaine de Musaga. Ngendahonankwa s’est réveillé sa maison encerclé par des policiers et s’est étonné de voir cette situation alors qu’il ne se reprochait de rien a-t-il souligné devant les medias. Il a été conduit dès le matin dans un endroit inconnu sur ordre de la police, a-t-on constaté sur place. (Rpa)

- Les proches de Ngandahonankwa déplorent le comportement des certains membres du parti au pouvoir, surtout un certain Joris qui serait un agent de la documentation et qui téléguide ces fouilles perquisitions. La femme de l’ancien militaire trouve que les membres des partis d’opposition sont menacés par ce même Joris, qui est en même temps président de la Ligue des Jeunes du parti au pouvoir le CNDD-FDD. (Rpa)

- Des bandits armés ont attaqué la colline de Kibogoye de la commune Muyinga de la même province de Muyinga, au Nord du Burundi. Au total, plusieurs centaines de caisses de boissons, de tout genre, ont été volés par ces hommes armés et une somme faramineuse d’argent a été volée. Des sources administratives déplorent le manquent de collaboration entre la police et la population dans les activités de traquer ces voleurs, a-t-on appris des sources administratives. (Bonesha)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher