topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 28 octobre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 28/10/2010

● Droits de l’Homme

- Trois journalistes de la Radio Publique Africaine ont comparu devant le substitut du procureur de la République en en Mairie de Bujumbura, Henri Habonimana. Le président de l’APRODH Pierre Claver Mbonimpa a révélé que l’un des journalistes Domitille Kiramvu a été écouté la première et a été mise à l’écart gardée par des policiers. Selon le président de l’APRODH un mandat d’arrêt aurait d’ailleurs été signé avant que l’on l’écoute, nous a souligné Mbonimpa aux médias. Ces journalistes sont accusés d’« outrage au maire de la ville de Bujumbura et dénonciation calomnieuse ». (Rpa/Bonesha/Isanganiro)

- Le président de l’ACAT, Armel Niyongere, a comparu hier devant le substitut du procureur en mairie de Bujumbura sur le même dossier. Il a été écouté pendant plus de 2 heures avant d’être libéré. Cependant, lors de son interrogatoire, il lui a été recommandé de ne pas divulguer ce qui a été déclaré, ce qui semble être façon de cacher la vérité, selon le président de l’APRODH,  Pierre Claver Mbonimpa. (Rpa/Isanganiro/Rtr)

- Le Procureur de la République Elysé Ndaye annonce la création d'une Commission spéciale composée de 6 personnes et chargée d'enquêter sur les cadavres trouvés dans la rivière Rusizi et sur les berges du Tanganyika. «Composée de quatre magistrats et de deux officiers de police, cette commission devra déterminer si ces personnes tuées étaient bel et bien entre les mains de la police avant leur mort, et donc déterminer si ce sont des exécutions extrajudiciaires ainsi que les auteurs de ces assassinats», annonce M. Ndaye. (Rtnb)

- Le président de l’APRODH qui avait accusé en premier lieu la police d’avoir commis ces crimes, se dit satisfait par cette mesure de mettre en place une commission d’enquête. Cependant, il dit ne pas avoir tellement de confiance en cette commission car, selon lui, des commissions ont toujours existé mais n’ont rien changé et ont souvent protégé les coupables en ridiculisant les familles des victimes. (Rpa/Isanganiro)

- Selon Edouard Biha, secrétaire général de la Ligue Iteka, c’est une grande satisfaction de mettre en place cette commission. Cependant, il déplore que dans un passé récent, des commissions ont été créées mais n’ont rien donné comme résultats. Il demande aussi que cette nouvelle commission se différencie des autres qui ont montré qu’elles étaient nommées pour protéger les gros poissons dans des dossiers louches. (Isanganiro)

● Politique

- Des rumeurs des négociations en cours entre le pouvoir en place et les membres des partis d’opposition circulent dans la ville de Bujumbura. Selon le président de l’institution des sages au Burundi Balthazar Habonimana, il est bon que les gens dialoguent pour trouver des solutions durables à leurs problèmes, a–t-il souligné tout en reconnaissant qu’il n’est pas au courant que de telles négociations aient déjà commencé et que lui aussi l'apprend par ouï-dire. (Rpa)

- Miburo Emmanuel, chef d’une aile dissidente du parti FNL, a animé une conférence à Bujumbura pour annoncer que ceux qui sont arrêtés ces derniers ne sont pas les membres du parti FNL. Emmanuel Miburo souligne que ceux qui seront arrêté sur base de perturbation de la sécurité doivent répondre de leurs actes indépendamment de leurs partis politiques. Il affirme que ceux qui sont morts ne sont pas les membres du parti FNL et rejette les accusations d’Agathon Rwasa qui dit l contraire. (Rtnb)

- La Fondation Intahe se dit déçu par le comportement de certaines autorités du Burundi qui continuent à dire que les choses vont bien alors qu’il y a des gens qui sont sont tués chaque jour. Barthazar Habonimana, président de l’Institution des Bashingantahe (Sages) du Burundi, rappelle que cela risque de faire montrer que finalement il y a des cadres de l’Etat qui ne militent pas pour la sécurité et les droits de l’homme, a-t-il déploré. (Rpa/Bonesha)

- Le président des Sages souligne que des corps d’albinos sont découverts ici et là sans connaître les auteurs des crimes et leurs punitions semblent traîner. Il déplore aussi le fait que certaines personnes soient arrêtées par la police et retruvés quelques jours après mortes, leurs corps flottant dans les eaux des lacs et rivières. (Rpa)

● Education

- Joseph Ndayisaba, professeur de l’Université du Burundi, salut l’initiative du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de fixer à 30% la note de ceux qui vont entrer à l’Université privée et à 50% ceux qui vont entrer au public. Il dit que cela poussera les jeunes à être plus sérieux et travailler beaucoup pour mériter la place dans la société. Il demande alors aux jeunes de suivre bien les cours tout en rappelant que ce n’est pas tout le monde qui est fait pour l’Université. (Bonesha)

● Medias

- La radio Rema FM, proche du pouvoir, a diffusé ce matin des témoignages selon lesquels le maire de la ville de Bujumbura ne se serait pas chamaillé au cabaret Toxic comme le laisse entendre certains médias. Selon l’un des "témoins", le maire de la ville a passé quelques 20 minutes dans cette boite de nuit et a quitté l’endroit pour une autre destination. Il dénonce un plan de montage contre le maire de la ville de Bujumbura lié à une arrestation de prostituées qui veulent masquer leur faute en cherchant à impliquer gratuitement le maire de la ville. (Rema)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher