topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des hommes d'affaires tanzaniens à l'assaut du marché burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 16/09/2008

Bujumbura, Burundi - Une délégation d'une cinquantaine d'opérateurs économiques tanzaniens séjourne au Burundi depuis lundi dans le cadre d'une visite de prospection d'opportunités d'affaires chez leur voisin du sud, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Le vice-ministre de la Planification du développement, Abdallah Tabou, s'est chargé de vendre les atouts et opportunités économiques du Burundi aux hommes d'affaires tanzaniens, principalement dans les domaines minier, agricole, industriel et touristique.

Dans le domaine des mines, les données officielles disponibles font état d'un secteur qui présente des atouts non négligeables basés sur la variété et parfois l'importance des gisements déjà mis à jour.

Les principaux minerais prospectés et exploités artisanalement jusqu'ici sont l'or, la cassitérite, le colombo tantalite, connu sous le nom de Coltan, ainsi que des carbonatites et minerais de terre rares ou encore le wolfram.

Le sous-sol burundais regorge également de nombreux minerais encore inexploités, comme le nickel associé à d'autres métaux dits stratégiques dans les secteurs de l'aéronautique et de la téléphonie mobile.

D'autres matières premières, notamment le calcaire à ciment et des phosphates, ont été déjà prospectées et identifiées et constituent des atouts tout aussi importants à vendre aux éventuels investisseurs étrangers techniquement et financièrement mieux outillés que les Burundais.

Des indices de présence d'hydrocarbures ont été déjà identifiés dans le lac Tanganyika et la plaine de l'Imbo, proches de Bujumbura, la capitale du Burundi.

"Nous encourageons vivement les investisseurs tanzaniens à venir au Burundi pour explorer d'autres possibilités d'affaires comme dans le domaine de l'agriculture", a poursuivi le vice-ministre de la Planification du développement.

Dans le secteur agro-industriel, le café burundais est déjà bien apprécié à l'extérieur et il suffirait d'une "valeur ajoutée" pour qu'un kilo passe facilement de un à vingt dollars sur le marché mondial, a-t-il encore alléché les hommes d'affaires tanzaniens.

Le haut responsable gouvernemental a également invité les opérateurs économiques tanzaniens à venir investir dans la culture locale du riz et du maïs dont l'intensification pourrait quadrupler la production actuelle et faire du Burundi un véritable grenier de la sous-région.

Le président de la Chambre de commerce, d'industrie (CCIB) du Burundi, Helmenegilge Ndikumasabo, de son côté, est venu tempérer les ardeurs du ministre Tabou, en rappelant que les affaires avec cette grande puissance économique de la Communauté est-africaine de libre échange (CEA) restaient néanmoins tributaires de la levée des barrières tarifaires et non-tarifaires qui subsistent encore et empêchent de tirer des profits équitables dans les deux sens.

La Tanzanie hésite encore à supprimer les frais de visa alors que le Burundi les a supprimés depuis longtemps, a rappelé le patron de la CCIB.

Les taxes que la Tanzanie fait, par ailleurs, payer aux camionneurs burundais resteraient également à un niveau très élevé et n'arrangeraient pas les affaires des opérateurs économiques nationaux qui font transiter plus de 85% des marchandises à l'importation et à l'exportation par les voies terrestres du grand voisin du nord, a encore déploré M. Ndikumasabo.

L'autre préalable pour que les affaires marchent à merveille entre les deux voisins est qu'il faudrait améliorer les infrastructures routières et ferroviaires entre le Burundi et la Tanzanie, a-t-il enfin souhaité.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher