topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 01 décembre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 01/12/2010

● Politique

- Les partis d’opposition trouvent que la communauté internationale cherche de la sympathie de la part du gouvernement burundais alors que celui-ci a déjà expulsé quatre représentants des Nations Unies, ainsi que la représentante de Human Rights Watch au Burundi. Dans une conférence de presse de ce mercredi à Bujumbura, ces partis font un clin d’œil à la communauté internationale de ne plus avoir confiance en un pouvoir criminel qui ne respectent même pas les représentants de l’ONU au Burundi. (Rpa)

- Les partis membres de l’Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi se disent préoccupés par la montée de la criminalité ces derniers jours.  Selon Jean Baptiste Bagaza, président du parti PERENA, certains policiers et militaires burundais sont souvent sollicités par le parti au pouvoir pour faire du mal aux membres des partis d’opposition. (Rpa/Isanganiro/Bonesha)

- Le ex-président Bagaza dit que malgré la longueur de la journée, le soleil fini par se coucher. Faisant allusion à plusieurs chefs d’Etats burundais et africains qui ont été très célèbres et quine sont plus au pouvoir actuellement. Bagaza dit que même ceux qui sont au pouvoir actuellement le laisseront un jour à d’autres. « Rappelez-vous de Mobutu Seseko Mwendo wa Zabanga du Zaire, de Juvenal Havyarimana et les autres. Où sont-ils pour le moment ? » s’est interrogé le sénateur Bagaza. « Est-ce que ceux d’aujourd’hui sont-ils plus puissants et plus intelligents que ceux que je viens de vous dire ?, eux aussi laisseront le pouvoir aux autres sans rien demander », a conclut le président Bagaza. (Rpa)

- Léonce Ngendakumana de son coté se dit navré par le manque de la neutralité politique de la magistrature burundaise. Il déplore le fait que ce corps pourtant important du pays soit souvent sous les ordres des membres des partis au pouvoir qui empêchent ce corps de punir certains malfaiteurs qui appartiennent au parti présidentiel. (Rtr)

- L’ADC-Ikibiri, dans une conférence de presse de ce mercredi 1er décembre 2010, affirme que les négociations doivent avoir lieu avec le gouvernement burundais, comme l’a souligné le président du FRODEBU et président de l’ADC-Ikibiri, Léonce Ngendakumana. « Nous voulons des négociations et non du dialogue pour parler des questions qui hantent  notre pays », a déclaré Léonce Ngendakumana, tout en dénonçant des assassinats perpétrés contre les membres des partis d’opposition, des assassinats souvent perpétrés par les agents des services de renseignements burundais. (Rtr)

● Sécurité

- La commune de Kigamba de la province de Karusi connait une insécurité surtout près de la réserve naturelle de la Ruvubu. Selon l’administrateur de cette commune Jean Pierre Ruhamiriza, il y a un homme armé du nom de Pascal qui fait la pluie et le beau temps dans les environs. Des personnes vivant aux environs de ce parc de la Ruvubu disent que ce bandit aurait tué beaucoup de gens en provenance du marché après les avoir dépouillé de leurs biens. Ces mêmes sources disent que le bandit a déjà formé un groupe d’hommes armés qui tuent, volent et violent les femmes. (Isanganiro)

- Pascal fut prisonnier à la prison centrale de Ruyigi avant son évasion il y a quelque mois. Il avait été détenu suite à un viol qui l’avait commis et avait été condamné à perpétuité. Cependant, se servant de la cupidité du garde de la prison, il a réussi à s’évader de cette prison et a rejoint la forêt dans laquelle il vit en compagnie des autres bandits armés de fusils kalachnikov. (Isanganiro)

- Des coups de feu se sont fait entendre sur la colline Kiyenzi de la commune de Kanyosha de la province de Bujumbura, dans la nuit de mardi à mercredi. Des hommes armés ont attaqué la colline Gihinga de la même commune cette nuit et ont pillé dans des ménages de la colline et y ont même laissé des tracts qui interdisent à la population des environs de vendre leurs bétails et leurs récoltes car ces gens viendraient un jour les prendre. (Isanganiro)

● Santé

- Le Burundi a célébré la journée internationale de lutte contre le Sida. Selon le premier vice-président de la république Terence Sinunguruza, il faut que la population change de mentalité pour diminuer les contaminations. Cependant, les responsables sanitaires du Burundi disent que les chiffres des nouvelles contaminations ne montent pas ces derniers jours tandis qu’ils sont en régression dans d’autres pays du monde. (Rtr)

- Dans la province de Bubanza au nord ouest du Burundi, les personnes vivant avec le Vih-Sida disent avoir des problèmes liés au manque de nourriture suite à la pauvreté qui frappent ces malades du Sida. Des tests de séroprévalence sont souvent rendus difficiles par le manque des réactifs. (Isanganiro)

● Justice

- Les compagnies de la téléphonie mobile Leo et Africelle se disent inquiètes par la décision de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ARCT) de retirer une partie des fréquences pour les attribuer à d’autres compagnies téléphoniques tels que Smart et HITS Telecom. Selon les directeurs de ces agences de la téléphonie mobile, la décision de l’ARCT est illégale raison pour laquelle elles ont opté pour la justice pour trancher dans cette affaire. (Rtr/Rpa/Isanganiro)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher