topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 02 décembre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 03/12/2010

● Sécurité

- Des rebelles burundais sont en train de s’organiser en RD Congo près de la frontière avec le Burundi, comme le souligne un rapport d’un groupe d’experts des Nations Unies au Congo. Selon ce même rapport, Agathon Rwasa a recruté des démobilisés les plus expérimentés de son mouvement et ont reçu même des offres d’aides de la part des groupes rebelles de l’Est de la RDC et des Fdrl, rebelles hutu rwandais de l’Est du Congo. (Isanganiro)

- Des sources de la RD Congo disent que le président du FNL Agathon Rwasa a même reçu des facilités de la part des hauts cadres de l’armée régulière du Congo surtout ceux de l’Est de ce pays. En effet, ces mêmes sources soulignent que le colonel Nakabaka a rencontré le président rebelle, Agathon Rwasa et il a eu des facilités de déplacements accordées par ce cadre de l’armée congolaise. Agathon Rwasa a aussi rencontré les hommes d’un certain Patrick Masunzu, un autre haut cadre de l’armée congolaise, dans l’Est. (Isanganiro)

Le président du parti FNL Agathon Rwasa a aussi reçu une assistance en munitions de la part d’un autre haut gradé de l’armée congolaise. Des sources bien informées disent qu’un certain Vyamungu a donné des armes à Rwasa, des armes qui avaient disparus de son camp bien avant. Ces armes ont été fournies à un groupe de 700 hommes fideles à Rwasa placés sous le commandement du Colonel Antoine Baranyanka, connu sous le sobriquet de Shuti. Ce colonel a déserté l’armée régulière burundaise après le départ en clandestinité de Rwasa, juste après les élections communales de mai dernier. (Isanganiro)

- Le président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME) Gabriel Rufyiri se dit inquiet par les filatures des agents de la documentation nationale à l’endroit des travailleurs de son organisation. Selon lui, des agents de la police présidentielle se présentent chaque matin devant le bureau de son organisation en tenue civile mais armés de fusils.  Rufyiri fait savoir que ces agents y passent presque la journée et ils sont souvent aidés par certains militaires subalternes qui sont aussi au service de la documentation nationale. (Bonesha/Rpa)

● Malversation

- L’OLUCOME dénonce une malversation sans nom au ministère de la Défense nationale. Une enquête récemment publiée par cette organisation montre que quatre hauts cadres de l’armée sont responsables d’un détournement de près de 6 milliards de francs burundais, soit 6 millions de dollars américains. Selon le président de l’OLUCOME Gabriel Rufyiri, des généraux de l’armée ont surfacturé lors du payement des équipements militaires fournis par l’Ukraine. Ces haut gradés sont notamment l’ancien ministre de la défense et des anciens combattants le lieutenant Général Germain Niyoyankana, le chef d’Etat Major de l’Armée, le Général Godefroid Niyombare, le Général Ndegeya ainsi que la ministre des Finances Clotilde Nizigama, qui a autorisé la sortie de l’argent des caisses de l’Etat sans aucun souci. (Bonesha/Rpa/Ccib)

- Selon le chef d’Etat Major de l’armée burundaise le Général Godefroid Niyombare, les allégations de l’OLUCOME ne sont pas fondées et manquent de recherches. Selon lui, il n’y a jamais eu de surfacturation lors du payement de ces équipements dont il est question. Il demande au président de l’OLUCOME de donner des informations après vérifications. (Rtnb)

- L’inspection générale de l’Etat a de son coté publié un rapport selon lequel les quatre hauts cadres du pays devraient plutôt répondre devant la justice à cause de ces malversations sans nom. Dans un rapport rendu publique dernier jeudi, l’Inspection générale de l’Etat trouve que l’Etat aurait perdu plus de 4 milliards de francs et demande aux instances compétentes de faire revenir dans les caisses de l’Etat ces sommes faramineuses détournées. (Bonesha)

- Selon le président de l’OLUCOME, la publication de ce rapport vient démontrer que le travail de son organisation est correct et devrait être remercié malgré qu’il y ait ceux qui ne veulent pas reconnaitre la réalité des choses en cherchant à cacher la vérité. (Bonesha/Ccib)

● Politique

- Le président du parti FNL Agathon Rwasa  a mis en cause la crédibilité des dirigeants du Burundi sur leur manque de compétence pour résoudre les problèmes du pays. Dans une cassette préenregistrée et distribuée aux médias burundais, Agathon Rwasa a fait savoir qu’aussi longtemps que le parti présidentiel  le Cndd-Fdd restera au pouvoir, des problèmes ne manqueront jamais car il est composé des gens qui ne veulent pas les intérêts de la population, mais des intérêts personnels. (Rpa)

- Selon un journaliste analyste du discours de Rwasa, le message était clair par rapport aux autres politiciens qui avaient l’habitude de faire passer leurs messages sur les ondes des radios de Bujumbura ces derniers jours. (Rpa)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher