topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La CPI lance des assignations à comparaitre contre six Kenyans Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

APA, 15-12-2010

Luis Moreno-OcampoDakar (Sénégal) - Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a lancé mercredi des assignations à comparaitre contre six Kenyans soupçonnés d’être impliqués dans des crimes de masse commis durant la période post-électorale de 2007-2008 dans leur pays, indique un communiqué de l’ONU parvenu à APA.

« La période postélectorale de 2007-2008 a été l’une des plus violentes dans l’histoire du pays », a indiqué Luis Moreno Ocampo ajoutant que « ce n’n’était pas seulement des crimes contre des Kenyans innocents.

C’était des crimes contre l’humanité dans son ensemble. En cassant le cycle d’impunité pour les crimes de masse, les victimes et leurs familles peuvent obtenir justice. Et les Kenyans peuvent s’engager sur le chemin vers des élections pacifiques en 2012 ».

On rappelle que le Procureur de la CPI s’était rendu au Kenya en mai dernier où il a enquêté sur les affrontements post-électoraux de 2007 et 2008, concluant que « les crimes auraient été commandités par les dirigeants du Parti de l’unité nationale (PNU), parti au pouvoir à cette époque, et par le Mouvement orange de la démocratie (ODM), principal parti d’opposition », poursuit le communiqué.

La même source indique que « les hommes politiques incriminés auraient mis en œuvre cette stratégie avec la complicité de responsables de l’Etat et d’entreprises publiques et privées. Des parlementaires, des responsables gouvernementaux, des agents des forces de police et des gangs de jeunes, seraient impliqués dans les violences, avait estimé Luis Moreno-Ocampo ».

Pour le Procureur de la CPI, « il existe un fondement raisonnable de penser que ces crimes contre l’humanité ont impliqué différentes personnalités ». Il s’agit notamment de :

William Samoei Ruto, l’ex-Ministre de l’éducation, de la science et des technologies, à l’époque député du Nord Eldoret. Il est présumé être « l’un des principaux architectes et organisateurs des crimes contre les militants du PNU ».

Henry Kiprono Kosgey, actuel ministre de l’Industrie, à l’époque député de la province de Tinderet et président de l’ODM, il est considéré comme l’un des principaux responsables des crimes perpétrés contre les militants du PNU.

Joshua Arap Sang, l’actuel chef des opérations de la radio KASS FM, journalistes à cette même station au moment des troubles, est appelé à comparaître en sa qualité d’organisateur présumé des violences contre les militants du PNU. Ces trois premières personnes ont été citées dans une première affaire.

Il a ensuite été lancé trois autres assignations à comparaître contre Francis Kirimi Muthaura qui était pendant les violences le chef du service public et Secrétaire de cabinet et Président du Comité du conseil de la sécurité nationale. Il est accusé d’avoir autorisé l’usage de la force contre les militants de l’ODM (opposition).

La CPI vise également le fils du premier président kenyan Jomo Kenyatta. Il s’agit d’Uhurur Muigai Kenyatta, l’actuel Vice-premier ministre et ministre des Finances. Il est accusé d’avoir aidé à mobiliser l’organisation criminelle ‘’Mungiki’’ pour s’en prendre aux militants de l’ODM.

Est également visé Mohamed Hussein Ali, actuel chef exécutif de l’entreprise postale du Kenya. Commissaire de police au moment des affrontements, il aurait autorisé l’utilisation excessive de la force contre des militants de l’ODM.

Les violences postélectorales au Kenya ont fait plus de 1.100 morts, 3.500 blessés et forcé 600.000 personnes à fuir. Par ailleurs, des centaines de viols avaient été commis et plus de 100.000 propriétés détruites.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher