topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le président burundais préoccupé par la forte démographie dans son pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 17 décembre 2010

Bujumbura, Burundi - La population du Burundi a doublé au cours de ces 29 dernières années, "alors que le pays a une superficie de moins de 30.000 km2 qui ne change pas", a déploré vendredi le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza.

Le président Nkurunziza a tiré la sonnette d’alarme au moment où il procédait à l’ouverture d’un atelier national de réflexion sur les "grands défis démographiques auxquels fait face actuellement le Burundi".

Pour illustrer ces défis, le chef de l’Etat burundais a mis en avant l’extrême jeunesse de la population.

"Le fait d’avoir une population composée à majorité de jeunes n’était pas mauvais en soi, mais il y a des problèmes corollaires à cette situation comme le fait d’avoir peu de producteurs et beaucoup de consommateurs", a-t-il déclaré.

D’après les statistiques faites à partir des résultats du recensement de 2008, les jeunes de moins de 15 ans représentent 45% de la population du Burundi, estimée en 2008 à environ 8 millions d'habitants.

"Nous ne pouvons pas passer sous silence que l’impression des horizons bouchés aux yeux de cette jeunesse la conduit à tergiverser dans le choix de ses modèles en matière de culture et de comportement, amenant les jeunes filles à abandonner l’école pour se marier avant l’âge légal prétextant que c’est la course pour la vie", a poursuivi le président Nkurunziza.

L’autre épineux problème à ses yeux est le manque d’habitat décent pour la majorité des Burundais.

"Cette superficie ne change pas au moment où la population, quant à elle, ne cesse de s’accroître", a-t-il souligné en substance avant de renvoyer au recensement de 1979 dont le résultat était de quatre millions d'habitants contre plus de huit millions en 2008.

"Dans une période de 29 ans seulement, la population burundaise a doublé et vous comprenez où nous en sommes ! D’ici quarante ans, celui qui vivra verra qu’il n’est pas facile de trouver où construire sa maison", a insisté le président Nkurunziza.

La conséquence de cette forte démographie est liée à la gestion des terres. Le chef de l’Etat burundais a déploré à cet effet une mauvaise situation qui fait que les frères et sœurs se battent pour un lopin de terre et vont jusqu’à s’entretuer.

"Les petits-fils et les arrières petits-fils se lassent de voir vivre les arrières grands-parents et vont jusqu’à leur ôter la vie arguant qu’ils ont tardé à leur laisser la place. C’est une grande honte !", s’est-il écrié.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher