topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
France : Solidarité militante entre Amnesty International et la Ligue Iteka Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 23/12/2010 - Source Journal du pays basque

Amnesty International de Bayonne

Pie NtakarutimanaPie Ntakarutimana, président honoraire de la Ligue Iteka (Ligue burundaise des DH) le redit à chaque visite : «Bayonne, c'est ma ville d'adoption.» Lundi, au Trinquet moderne, il a dressé un tableau assez sombre de son pays en 2010, devant un public composé de journalistes et de militants des associations locales des droits humains : AI, LDH, CCFD, ACAT...

Regain de violence en 2010

Cette année-ci avaient lieu en effet toutes les élections, des communales en mai à la présidentielle le 28 juin. Après les élections dans les communes, tous les grands partis d'opposition ont dénoncé ce qui était selon eux «un scrutin truqué» et ont boycotté tous les scrutins suivants, jusque et y compris la présidentielle, tous remportés avec des scores écrasants par le CNDD-FDD, le parti du président Pierre Nkurunziza (ancien principal groupe armé durant les 13 années de conflit politico-ethnique). Des violences avaient déjà assombri la campagne électorale.

Depuis le début du 2e mandat du président, la situation se caractérise par «un regain de violence» selon l'expression de Pie, avec des exécutions extrajudiciaires, l'exil des chefs de l'opposition politique menacés dans leur vie, de nombreux opposants torturés (communiqué d'AI le 23 août 2010 : 12 cas documentés), probablement une nouvelle rébellion armée (d'après des sources diverses, dont RFI).

Rétrécissement des espaces de liberté...

Pie Ntakarutimana rappelle «qu'une société civile extrêmement dynamique et formée s'était construite tout au long du conflit politico-ethnique qui a duré 13 années». Or, elle subit depuis quelques mois des attaques, de même que les journalistes, très courageux et indépendants au Burundi. Pie constate un «rétrécissement des espaces de liberté» : harcèlement, menaces de mort sur les défenseurs, journalistes emprisonnés, assassinat d'Ernest Manirumva (mai 2009) vice-président de l'Olucome (Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques) qui enquêtait sur des cas de corruption dans des cercles proches du pouvoir et a été assassiné chez lui à l'arme blanche, retrouvé parmi ses dossiers ouverts et tâchés de sang.

Un motif d'espoir demeure cependant, avec «la résistance des organisations de la société civile locale» et «le soutien des organisations internationales de défense des DH comme la mission de l'Observatoire des défenseurs (issu de la FIDH), la recherche et les actions d'Amnesty International, ou encore Frontline (qui défend les défenseurs des droits)».

La solidarité, une synergie dans les actions

C'est l'appui que Pie Ntakarutimana vient chercher à Bayonne depuis les débuts du partenariat avec AI en 2001. Avec les militants locaux d'AI, à chaque étape, il invente de nouvelles procédures, de nouveaux jumelages : clubs des droits humains en lycées, parrainage d'étudiants au Burundi, appariement de radios Pays Basque/Burundi...

Liberté pour Jean-Claude Kavumbagu : une action urgente d'AI

Le groupe AI local est intervenu également pour proposer une «action urgente» que le mouvement conduit sur le Burundi jusqu'au 17 janvier : un appel pour faire libérer un journaliste, Jean-Claude Kavumbagu, emprisonné depuis juillet 2010 à la sinistre prison de Mpimba, simplement pour avoir critiqué sur son site NET PRESS les forces armées burundaises et qui est considéré par AI comme un prisonnier d'opinion. Germaine Blezio a rappelé aussi les deux autres préoccupations d'AI sur le Burundi : le retour de la torture l'été dernier à l'égard des opposants (Un pas en arrière selon AI : CP 23 août 2010) et, surtout, la campagne contre l'impunité «Justice pour Ernest Manirumva ?». Pie y a insisté de son côté : «Pour nous, c'est un cas emblématique. Si l'impunité persiste sur ce cas, toute la société civile est vraiment menacée. Cet assassinat était un terrible avertissement pour nous tous. Nous comptons sur votre soutien».

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher