topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mardi 4 janvier 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 04/01/2011

Sécurité

- Le cadavre d’un homme a été découvert flottant sur la rivière Rusizi au niveau de la zone Mparambo en commune de Rugombo dans la province Cibitoke au Nord-Ouest de la capitale burundaise. Les autorités locales disent ne pas connaître l’identité du corps mais ont promis de lui assurer un enterrement digne. (Rpa)

- Au total 20 foyers ont été visités par des bandits armés dans la commune Muhuta de la province de Bujumbura, a raconté l’administrateur communal. Selon lui, plus de 20 téléphones mobiles et plus de 200.000F aussi ont été volés par ces bandits armés. Le chef de zone Magara dit avoir été lui aussi attaqué par ces mêmes bandits armés qui lui ont dépouillé de son mobile. (Rpa)

● Politique

- Les membres du comité directeur du parti UPRONA se disent déçus par le président du même parti qu’ils accusent de ne rien dire devant des cas de violations des droits de l’Homme, de la corruption et surtout la dégradation de la sécurité. Selon le professeur Ngayimpenda, l’un des membres de ce comité directeur, le parti UPRONA est un parti ainé de tous les autres partis politiques raison pour laquelle il ne doit pas laisser le pays sombrer dans l’insécurité et la corruption. Selon Ngayimpenda, le président du même parti ne veut pas organiser un congrès extraordinaire pour étudier les questions épineuses qui hantent le pays. (Bonesha)

- Le président du parti UPRONA se dit de son coté étonné par le langage d’un petit groupe qu’il qualifie de "syndicat » au sein du parti. Bonaventure Niyoyankana souligne que son parti n’est pas dans l’opposition mais qu’il est dans les institutions. « Le parti UPRONA ne peut pas être dans les institutions et dans l’opposition en même temps » a déclaré le député Niyoyankana. Selon lui, ceux qui veulent être des opposants politiques n’ont qu’à adhérer l’ADC-Ikibiri car l’UPRONA n’est pas dans l’opposition. (Rpa)

- Au sein de l’Alliance des Démocrates pour le changement (ADC-Ikibiri), il n’est pas permis de s’ingérer dans les affaires des autres partis politiques mais on déplore le langage du président du parti UPRONA qui se comporte comme le parti au pouvoir en assimilant ceux qui se revendiquent de l’opposition à l’ADC-Ikibiri. Selon le porte-parole de l’ADC-Ikibiri, Chovineau Mugwengezo, l’opposition burundaise n’est pas l’ennemi du pays mais plutôt un partenaire politique. (Rpa)

Justice

- Un policier de Bubanza qui a tué un commerçant de la zone Buvyuko de la commune Musigati dans cette même province a été condamné à une peine de prison ferme à perpétuité, rapportent des sources de la justice locale. Le frère du bureau doit de son coté purger une peine de 10 ans ferme car il a été reconnu coupable de non-assistance à personne en danger. (Isanganiro/Bonesha/Rpa)

- Le parquet a requis une peine de 20 ans de prison ferme contre un policier. Kanoti Yussuf, accusé d’avoir battu à mort une vielle femme ce dimanche, après une bagarre qu’elle avait eu avec le père de ce policier. Le frère du bureau encoure lui aussi une peine de 5 ans de prison ferme pour sa participation indirecte à cette tuerie. (Rpa)

- Un autre procès cette semaine a été celui de deux brigadiers de la police nationale qui sont accusés d’avoir fait un trafic de stupéfiants. Ndikumwenayo Prime et Jumapili vont purger une peine de 5 ans de prison ferme après avoir été reconnus coupables de vendre des stupéfiants. Ces policiers avaient été arrêtés le 25 décembre 2010 en possession de 125 Kg de cannabis. (Rpa/Isanganiro)

- Les 125 Kg de cannabis qui avait été saisi le jour de Noël par la police de Gitega sera brulé publiquement le 6 janvier 2011, en présence des médias, pour décourager le commerce de cannabis. En plus, soulignent des sources judiciaires, le montant qui était destiné à corrompre les policiers qui avaient été arrêtés en possession de ce cannabis sera mis sur le compte de la justice burundaise. (Rpa)

Droit de l’homme

- Les albinos burundais seraient en train de subir un génocide affirme le président de l’association Albinos sans Frontières, Kazungu Kassim. Le président de l’ASF déplore un génocide contre les albinos au Burundi ces derniers jours où un 17eme albinos a été tué dans la commune de Gisagara dans la province de Cankuzo, à l’Est du Burundi. « Visiblement c’est un génocide pur et simple à l’égard des albinos et le gouvernement semble ne pas s’investir dans la lutte contre ce génocide » ; a déclaré M. Kassim. Un albinos avait été tué la nuit du nouvel an à Gisagara quand des inconnus se sont introduit dans la maison où il dormait et l’ont mutilé au  niveau du bras. (Isanganiro)

- Le porte-parole de la police burundaise Pierre Chanel Ntarabaganyi se dit lui aussi touché par la situation des albinos du Burundi. Il demande au gouvernement burundais de prendre des mesures urgentes pour protéger des albinos en danger. (Isanganiro)

- Le secrétaire exécutif de la Ligue Iteka se dit lui aussi étonné par l’inaction du gouvernement burundais face aux assassinats sélectifs des albinos. Edouard Biha demande au gouvernement de mettre fin par tous les moyens aux assassinats des albinos. (Rpa)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher