topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les minerais du sang passent par le Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

Le Point, 05/01/2011

En réexportant des minerais du Congo, Kigali encourage la poursuite des conflits armés dans la région des Grands Lacs.

Une récente législation aux États-Unis désigne sous le nom de "minerais du conflit" l'or et l'étain frauduleusement exploités et exportés de la République démocratique du Congo (RDC) par les pays voisins.

Un commerçant de Goma, dans l'Est de la République démocratique du Congo, parle crûment des "minerais du sang", en référence aux millions de morts entrainés par les conflits à répétition depuis les années 90 dans la région des Grands Lacs.

Selon un récent rapport de l'ONG Global Witness, l'or, la cassitérite, le wolframite et le coltan, dont regorge l'Est de la RDC, continuent d'être exploités par l'armée congolaise et divers groupes armés pour être ensuite exportés frauduleusement dans les pays voisins, particulièrement au Rwanda, qui les réexporte comme étant des minerais rwandais.

Exactions et viols collectifs

Cette situation existe depuis la première invasion de la République démocratique du Congo par le Rwanda en 1996, mais elle s'est accentuée l'année dernière à la faveur de l'intégration dans l'armée régulière des anciens rebelles du CNDP, un mouvement armé et soutenu par Kigali.

Ces militaires tutsi contrôlent notamment, selon Global Witness, la plus importante mine d'étain du Nord-Kivu, celle de Bisie, en collaboration avec le commandant des forces terrestres de l'armée congolaiss, le général Amisi.

Ils collaborent, dans l'exploitation illicite des mines de cette région du Congo avec les Hutus rwandais du FDLR et des résistants congolais dits Mai-Mai. Parfois, ils mènent des opérations punitives communes, tel le viol collectif de 303 personnes durant quatre jours à Luvungi dans le Nord-Kivu, en août dernier.

La principale raison de leur impunité est l'argent, souligne Global Witness. Ces groupes gagnent des dizaines de millions de dollars par an et partagent leurs bénéfices entre l'armée congolaise et le gouvernement Rwandais. En 2010, les exportations d'or, de coltan et de cassitérite par le Rwanda ont atteint plus de 30 % de ses exportations, derrière le thé et le café.

Le Rwanda ne possède pourtant ces minerais qu'en infime quantité. Les principaux acheteurs de minerais certifiés au Rwanda sont en Malaisie et en Chine. Une fois raffiné, l'étain et le tantale sont principalement utilisés par l'industrie électronique, les emballages, les avions et les produits pharmaceutiques.

Le Rwanda s'inquiète des probables répercussions sur le niveau de ses exportations de la loi voté aux États-Unis en juillet sur les "minerais du conflit" afin de tenter de mettre fin à la guerre silencieuse dans l'est de la République démocratique du Congo.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher