topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 12 janvier 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 12/01/2011

● Société

- La dépouille du chanteur burundais Jean-Christophe Matata, décédé la semaine dernière en Afrique du Sud, est arrivée à Bujumbura mercredi vers 11H 45min à bord d’un avion de la compagnie Ethiopian Airlines. Son corps a été conduit au Musée Vivant de Bujumbura pour les derniers hommages. Il sera enterré ce jeudi matin à Mpanda. (Rtnb/Isanganiro/Rpa)

- L’association des veuves et orphelins des crises politiques qui ont secoué le Burundi a procédé à l’inhumation de Barayanda, ancien administrateur communal de Busoni tué en 1993 par les militaires burundais. Selon la fille ainée de la victime Chrissie Munezero, il faut que  tout Burundais soit enterré avec dignité. (Rtr)

- L’enterrement de l’ancien administrateur de Busoni qui a eu lieu ce samedi a été emmaillé de difficultés, comme le soulignent des sources sur place. Cet homme assassiné la veille de l’assassinat de Melchior Ndadaye devrait être enterré près de son ancien bureau mais l’administration s’y est opposée et il a été enterré sur sa colline natale. Là aussi, les choses ont failli se compliquer car les membres du parti UPRONA avaient refusé que leur administrateur soit inhumé près de certaines personnes, y voyant une provocation. Cependant, suite à la détermination de la population locale, il a été inhumé sur cette même colline. (Isanganiro)

- Selon le délégué général du FORSC Pacifique Nininahazwe il ne faut pas que le gouvernement tarde à mettre en place les mécanismes de justice transitionnelle pour éviter le pire. Selon lui, la réaction des paysans de Busoni de refuser l’enterrement est fondé mais aussi celle des membres de la famille des disparus de déterrer et enterrer dignement les leurs. (Rtr)

- L’un des membres de la société civile burundaise, Gerard Nduwayo trouve lui aussi que l’enterrement des gens tel qu’il est fait actuellement n’est pas bon vu que pour certaines personnes les plaies de la guerre ne sont pas encore cicatrisées. Il demande que les activités des associations qui se chargent de l’enterrement des restes des gens tués lors des crises arrêtent cette activité pour que cela soit examiné et programmé ensemble et surtout sous la supervision du gouvernement. (Rpa)

Politique

Le gouvernement a annulé un contrat signé avec la compagnie américaine AAE System pour l’achat de matériel de communication. Selon le contrat qui aurait filtré jusqu’aux médias locaux, l’entreprise a renoncé à ce marché de près de 600 millions de dollars américain. (Isanganiro)

- Selon le président de l’Olucome qui avait dénoncé le marché, c’est un pas que le marché soit annulé, mais cela ne suffit pas du tout. Gabriel Rufyiri exige que des responsabilités dans ce marché soient établies et que les coupables soient traduits devant la justice burundaise. Le président de l’Olucome avait révélé ce scandale politico-financier sans précédent au Burundi depuis qu’il avait entamé sa carrière de lutte contre la corruption. Il avait demandé un audit international pour mettre la lumière autour de ce marché. (Isanganiro/Rpa)

Sécurité

- Le bras de fer entre la police et les motards de la ville de Bujumbura commence à faire des victimes. Ce mercredi matin, un minibus se rendant en ville s’est renversé suite à une corde tendue par la police pour empêcher les motos d’entrer en ville suite à la mesure de limiter les motos en ville de Bujumbura. Lors de cet accident, une personne est décédée tandis que 17 autres ont été blessés. (Rtnb)

- Le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana souligne que la sécurité est bonne sur tout le territoire national. Il souligne que lors d’une rencontre entre le président de la République et les gouverneurs de province, il a été signalé que la sécurité est bonne. S’exprimant sur la question des motards, le ministre Nduwimana a souligné que la mesure avait été prise dans l’intérêt de tous les Burundais. Il dit cependant que la question sera analysée dans l’intérêt de tout le monde. (Rtnb)

- Selon "Fontaine Isoko" une ONG locale, il faut que les élus du peuple se lèvent pour plaider la levée de l’interdiction faite aux motards de traverser les ponts du sud et du nord de la capitale. Selon le cette organisation de la société civile, il y a des indices que la sécurité est bonne raison pour laquelle il ne fallait pas empêcher aux motards de travailler comme il faut dans toute la ville et même ailleurs. (Rpa)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher